La violente attaque de Nathalie Yamb contre le colloque de Lomé sur l’Eco et contre Kako Nubukpo

365 0

©AfreePress-(Lomé, 13 mai 2021)- Elle était la tête d’affiche du colloque de Lomé sur l’Eco qu’organise du 26 au 28 mai 2021, l’économiste togolais, Kako Nubukpo. Très attendue par les participants à ce colloque international, Nathalie Yamb, l’activiste Suisse d’origine camerounaise, ne fera finalement pas le déplacement de la capitale togolaise.

 

Dans une vidéo publiée mercredi 12 mai 2021 sur sa page Youtube, l’ancienne conseillère de Mamadou Koulibaly, président du Lider (Côte d’Ivoire), donne les raisons de cette volte-face. Pour elle, le colloque de Lomé dissimule un agenda caché. Celui de légitimer « l’Eco de Macron ».

 

« Il s’agit de faire de la publicité et de légitimer l’Eco de Macron. Cette parodie de monnaie qui reste arrimée fixement à l’Euro et reste téléguidée par Paris », indique-t-elle dans sa vidéo.

 

Celle qui est désormais interdite de séjour sur le territoire français pour ses prises de position contre les intérêts de ce pays, fustige le fait que « les vrais adversaires du F CFA » ne soient pas vraiment conviés à Lomé. Ceux qui seront là, ne feront autre chose que de la figuration, accuse-t-elle.

 

« Sachant qu’il y a sept monnaies dans la communauté, (…) je me demande comment on peut envisager d’aboutir à des conclusions pertinentes à proposer aux chefs d’état de la zone en faisant abstraction des communications de six pays qui la composent parmi lesquels la principale économie d’Afrique, le Nigeria. Peut-on atteindre ces objectifs du colloque en ne travaillant que sur l’ECO vu par les problèmes du franc CFA?… Je dis non. Quel sérieux peut-on accorder à un événement qui est censé réfléchir à une monnaie ouest-africaine, mais qui exclut tout intervenant ou représentant des banques centrales du Nigeria, de la Sierra Leone de la Gambie ou encore de la Guinée qui sont tous membres de la CEDEAO et qui ont été écartés par Nubukpo ? », s’interroge Nathalie Yamb.

 

Lire Aussi :   Dr Natalia Kanem : « Investir dans des sages-femmes autonomes est l'un des moyens les plus sûrs de préserver la vie… »

Pour elle, ce n’est pas le but recherché.

 

« Il ne s’agit pas de cogiter pour mettre en place des outils d’aide à la décision pour l’ECO de la CEDEAO. Il s’agit de faire de la publicité et de légitimer l’ECO de Macron, cette parodie de monnaie qui demeure arrimée fixement à l’Euro et reste téléguidée par Paris », accuse-t-elle.

 

Il faut rappeler que les états généraux de l’Eco que pilote Kako Nubukpo auront lieu du 26 au 28 mai 2021 à Lomé sur le thème : « Quelle monnaie pour quel développement en Afrique de l’ouest ? ».

 

L’événement rassemblera plusieurs personnalités du continent à savoir : Serge Ekue, Carlos Lopes, Wilfrid Do Rego, Mamadou Koulibaly, Koffi Ahadzi-Nonou, Alioune Sall, Caroline Roussy, Ousmane Sonko, Lionel Zinsou, Michel Nadim Kalife, Achille Mbembe, Aminata Traore, Cristina Duarte, Didier Acouetey, et Kako Nubukpo lui-même.

 

Nathalie Yamb est née le 22 juillet 1969 en Suisse d’un père camerounais et d’une mère suisse. Elle est journaliste et également consultante en stratégie. Elle a travaillé en 2005 comme responsable des ressources humaines et de la communication pour la filiale camerounaise de l’armateur, Maersk.

 

Fin octobre à Sotchi, Mme Yamb avait notamment déclaré lors d’une conférence : « La France considère toujours le continent africain comme sa propriété. Nous voulons sortir du franc CFA. Nous voulons le démantèlement des bases militaires françaises qui, sous le couvert d’accords de défense bidons, ne servent qu’à permettre le pillage de nos ressources, l’entretien de rebellions, l’entraînement de terroristes et le maintien de dictateurs à la tête de nos États. »

 

Lire Aussi :   Togo : Vers la création d’un centre national de lecture et d’animation culturelle

Olivier A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?