Télécommunication : Après Togocel, Moov Africa Togo dans le viseur de l’ARCEP

63 0

©AfreePress-(Lomé, le 18 mai 2021)-Moov Africa Togo, filiale du groupe panafricain Atlantique Télécom, s’est présentée ce mardi 18 mai 2021 en audience publique devant l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP). Cette audience s’inscrit dans le cadre d’une procédure ouverte en novembre 2020 à son encontre pour des manquements liés à son cahier de charges.

Selon les informations, il est reproché à l’opérateur de téléphonie mobile, des « perturbations persistantes » dans la disponibilité et la continuité de ses services.

A l’issue de l’audition, l’Autorité de régulation aura à décider de sanctionner ou non l’opérateur.

Il faut noter que la Togocel, filiale du groupe Togocom avait fait objet d’une procédure pareille pour violation du principe de non-différenciation des tarifs des communications intra-réseau et inter réseau. Reconnue coupable, la société avait été condamnée en février 2021 par l’ARCEP à verser à l’Etat togolais, un milliard neuf millions cinq cent soixante-quatre mille trois cent vingt-cinq (1 009 564 325) Francs CFA.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Économie : La SGMT, CECA et l'ANPGF mobilisées pour le bien-être des boulangers et boulangères du Togo

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?