Processus de réparation : Le HCRRUN forme les huissiers de justice pour un accompagnement plus « efficace » des victimes

66 0

©AfreePress-(Lomé, le 19 mai 2021)-Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN), a officiellement lancé mardi 18 mai 2021 à Lomé, une série de formation à l’endroit des huissiers de justice.

Objectif, mieux les outiller pour un accompagnement « efficace » dans la mise en œuvre du Programme de réparation entamé depuis 2017 au Togo.

Au total, quatre-vingt-onze (91) huissiers de justice du pays seront formés par vague à Lomé et à Kara et ce, durant huit (8) semaines.

Ces acteurs de justice vont être édifiés sur les notions de justice trasitionnelle, le mandat et la mission du HCRRUN, leurs attributions et stratégies dans l’accompagnement du HCRRUN et la maîtrise des stratégies afin de démasquer les tentatives de fraudes et autres.

« Démultiplier les huissiers de justice qui maîtrisent les stratégies et techniques dont s’est dotées le HCRRUN pour la réussite du Programme de réparation, apporter plus d’efficacité et d’efficience à leurs contributions. Tels sont les objectifs essentiels de cette formation », a rappelé à cette occasion, la présidente de cette institution, Mme Awa Nana-Daboya, dans ses mots de circonstance.

L’accompagnement des huissiers de justice dans la réalisation de la mission de son institution est l’une des marques les plus « applaudies » en raison de la touche de certification qui entoure les actes posés, a-t-elle salué.

« Les stratégies mises en place par le HCRRUN ont non seulement permis d’engranger de bons résultats, mais aussi de conférer à notre processus sa spécificité. Nous devons les contrôler en resserrant les rangs au travail et surtout, en améliorant l’accompagnement et l’appui dont bénéficie le HCRRUN auprès des acteurs directement impliqués au rang desquels se trouvent les huissiers de justice », a-t-elle fait savoir.

Mme Nana-Daboya a saisi cette occasion pour inviter les participants à émettre des suggestions susceptibles d’étoffer les stratégies existantes afin de contribuer à l’amélioration de la mise en œuvre du Programme de réparation.

Pour sa part, le président de l’Ordre des huissiers de justice du Togo, Ako SOWAH a rappelé aux participants, l’importance de leur mission dans le travail du HCRRUN.

« Nous aurons en premier temps, à assurer la transparence de l’opération, certifier ces opérations d’indemnisation… Il vous appartient d’être très vigilants pour accompagner le HCRRUN et combler ses attentes. Les huissiers de justice sont des photographes des faits juridiques et des actes juridiques…», a-t-il lancé.

Pour rappel, le HCRRUN est une institution dotée d’autonomie administrative et de gestion. Sa mission principale est d’assurer la mise en œuvre des recommandations et du programme de réparation élaborés par « la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) ». À ce jour, l’institution a déjà pris en compte dans son programme de réparation, 15.843 victimes.

Raphaël A.

Lire Aussi :   L’ONG CHAN MOU en croisade à Lomé contre la Covid-19

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?