Politique : Voici les cinq exigences auxquelles la dynamique Mgr Kpodzro tient comme la prunelle de ses yeux

212 0

©AfreePress-(Lomé, le 25 mai 2021)- Lors d’une rencontre le 4 mai 2021, le groupe des cinq ambassadeurs occidentaux au Togo (Allemagne, Etats-Unis, France, Programme des Nations Unies pour le Développement et Union européenne) avait demandé à la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) de faire des propositions pour une sortie de la crise née de l’élection présidentielle du 22 février 2020 au Togo. C’est chose faite.

Selon le site www.rfi.fr, la dynamique vient de déposer ce mémorandum au siège de l’Union européenne (UE) au Togo. Dans ce document, fait savoir le site, le regroupement propose cinq pistes au rang desquelles figure l’exigence du respect des droits humains, des droits fondamentaux et de la vérité des urnes, la restauration d’un véritable État de droit, la mise en place  » d’institutions vertueuses  » au sein de la République. Des institutions garantissant la paix sociale, et le transfert pacifique du pouvoir à ‘’son candidat, Agbéyomé Messan Kodjo’’.

La DMK demande également un dialogue avec le pouvoir de Lomé sous l’égide de l’ONU et de l’UE. Dialogue qui selon ce regroupement, doit être précédé de la mise en liberté de tous les prisonniers politiques et l’abandon des charges contre ses cadres avec à leur tête, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo.

Pour rappel, la dynamique Mgr Kpodzro continue de réclamer la victoire de son candidat, Dr Kodjo à l’élection du 22 février 2020.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Les évêques réclament la libération d’Agbéyomé Kodjo

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?