Décentralisation : La Faîtière des Communes du Togo au contact des 13 communes du Grand-Lomé

79 0

©AfreePress-(Lomé, 25 mai 2021)- Avec l’étape du Grand-Lomé, le bureau de la Faîtière des Communes du Togo (FCT) a bouclé mardi 25 mai 2021, sa tournée nationale de prise de contact et d’échanges avec les responsables des 117 communes du Togo.

Cette tournée démarrée le 17 mai 2021, a pour objectif, d’une part de créer une solidarité entre les communes et d’autre part, de diagnostiquer les défis de développement auxquels elles font face.
Pour cette dernière étape, le bureau de la FCT a échangé avec les maires, adjoints aux maires et Secrétaires généraux des treize (13) communes du Grand-Lomé, sur les besoins primordiaux de leurs collectivités locales respectives.

Selon la présidente de la FCT, Yawa Kuigan, la tournée, débutée à Dapaong et qui prend fin à Lomé, est passée dans toutes les autres régions du pays. Elle est, a-t-elle souligné, d’une importance capitale pour l’encrage du processus de décentralisation en cours au Togo.

« Cet exercice n’est pas simplement une promenade protocolaire au fil de la route nationale N°1. Il est d’une grande importance pour le processus de décentralisation enclenché dans notre pays (…) Nous, les acteurs décentralisés, devons sans tarder nous inscrire dans une dynamique de transformation qualitative de la gouvernance à la base, en répondant aux attentes de l’Etat central et aux besoins de nos administrés par une connaissance éclairée des meilleures pratiques de la gouvernance locale. Tant la maîtrise des standards de la gestion administrative et financière des collectivités territoriales ainsi que du potentiel de développement de nos communes et des contraintes que nous devons prendre en compte pour que nos efforts soient couronnés de succès. Et pour y arriver, nous sommes appelés à travailler ensemble en tenant compte de nos spécificités en alignement avec la vision de l’Etat central », a-t-elle déclaré.

Lire Aussi :   Lutte contre l’érosion côtière : Les leaders communautaires associés au projet ''WACA ResIP-Togo''

Outre le partage d’informations sur la gouvernance locale et la planification, la rencontre a également permis à la FCT et ses membres d’échanger sur les stratégies à mettre en œuvre au niveau des communes pour l’atteinte des objectifs fixés par le gouvernement sur le plan environnemental.

« Nous devons nous réengager pour le renforcement du couvert végétal et forestier togolais. Le gouvernement prévoit de planter un milliard d’arbres sur le territoire national dans les dix prochaines années. Si chaque commune divise cet objectif national et fait sa part, le résultat sera atteint. L’essentiel est qu’on s’approprie cette initiative qui est une nécessité absolue et qu’on la diffuse de façon constante dans nos interventions avec nos administrés, pour que tout le monde comprenne que les arbres sont nos amis et que tant que notre territoire sera couvert de vert, nous aurons de l’avenir », a martelé Mme Yawa Kuigan.
Il faut rappeler que la tournée de la FCT a été rendue possible dans son ensemble, grâce à l’appui du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL). Un programme cofinancé par l’Union européenne et mis en œuvre par la coopération technique allemande, GIZ.

Anika A. (+22891024439)

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?