Colloque en mémoire de Me AGBOYIBO : Une rencontre qui questionne le parcours et l’héritage de l’homme

201 0

©AfreePress-(Lomé, le 4 juin 2021)-Les travaux du colloque scientifique international consacré à la mémoire de l’ancien Premier ministre et ancien bâtonnier de l’ordre des avocats, Me Yawovi Madji AGBOYIBO, ont officiellement démarré jeudi 3 juin 2021 à Lomé en présence d’imminentes personnalités issues de la classe politique, de la société civile et du monde universitaire dont Professeur Jean-François Owaye de l’université Omar Bongo du Gabon, l’ancien président de la Cour constitutionnelle du Bénin, Me Robert Dossou et le président de la Cour constitutionnelle du Togo, M. Aboudou Assouma.

Placée sous le thème : « Me Yawovi AGBOYIBO, histoire d’une vie et d’un temps (1943-2020) », ce colloque international, a pour objectif d’immortaliser le parcours mémorable, les idées et les méthodes de l’ancien président de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH), d’analyser le parcourt de l’illustre disparu sur les plans politique, culturel, intellectuel et idéologique et la portée de ses actions au Togo et à l’étranger.

« Pendant les deux jours qui viennent en effet, nous allons beaucoup parler d’un Bélier, celui de Kouvé. Il ne s’agira pas pour nous, de tenter d’ériger Me Agboyibo dans l’imaginaire collectif comme un héros qui n’a pas de défauts et qu’il faudra désormais célébrer comme un saint. Loin s’en faut. C’est une rencontre qui questionnera le parcours de l’homme afin de retenir ce qui peut être considéré comme l’essentiel de son héritage politique, intellectuel, culturel voir scientifique », a laissé entendre à l’ouverture des travaux, le président du Centre de Documentation et de Formation sur les Droits de l’Homme(CDFDH), André Kangni AFANOU, président du comité d’organisation de ce colloque.

La présidente de la Commission Nationale des Droits de L’Homme (CNDH), Nakpa POLO qui a, elle aussi pris part à la cérémonie d’ouverture, a de son côté, salué l’initiative prise par les organisateurs et a exprimé son admiration devant les réalisations de l’illustre disparu.

Lire Aussi :   Présidentielles de 2020 : Ouro-Dzikpa Tchatikpi Nathanäel Olympio et Djimon Oré vont empêcher la tenue du scrutin le 22 février prochain

« Ce brillant avocat qui est Me Agboyibo, devenu homme politique incarne des valeurs qui méritent d’être soulignées pour la postérité : homme de dialogue et de compromis, il était aux antipodes de toute idée de radicalisme et savait comment coopérer avec ses interlocuteurs pour obtenir des résultats concrets au bénéfice des populations », a-t-elle laissé entendre.

Pour rappel, Me Yawovi Madji AGBOYIBO est l’auteur de quatre (4) ouvrages, dont le dernier était intitulé : « Ce que les Anciens m’ont dit sur Kouvé », paru en janvier 2020 aux Editions Continents.

Noellie A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?