Flambée des prix des céréales : Le ministère en charge du commerce veut mettre fin à la spéculation 

218 0

©AfreePress-(Lomé, le 11 juin 2021)- Le gouvernement, à travers le ministère du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale, a déployé mercredi 9 juin 2021, des équipes dans plusieurs marchés de la région Maritime.

Il s’est agi pour l’équipe composée de responsables de la direction régionale Maritime du ministère du commerce, de faire le tour de ces marchés dans le but de mettre fin à la spéculation que connaissent les produits de première nécessité.

Le bol de maïs vendu à 650 F CFA est passé à 1000 F CFA, le haricot à 1500 voire 2000 F CFA selon le type, et le sorgho à 1000 F CFA le bol contre 500 ou 400 F CFA le prix pratiqué auparavant. 

De même, le bol de farine de manioc (gari) est passé à 1200 F CFA contre 800 F CFA. 

Ainsi, dans les marchés visités notamment dans le préfecture de l’Avé et du Golfe, la délégation a échangé avec les acteurs et informé les populations de la récente ouverture des réserves du stock de sécurité nationale de l’Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire (ANSAT) afin de couvrir leurs éventuels besoins. 

Selon le ministère en charge du commerce, cette descente dans les marchés de la région va se poursuivre dans les autres régions du pays, ceci, dans le but de maintenir accessibles, les prix des aliments de base et éviter la spéculation.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Sommet sur le développement : Le Président Faure Gnassingbé à Abidjan

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?