MIFA : L’Etat va céder ses parts à PIA et ARISE

269 0

©AfreePress-(Lomé, 16 juin 2021)- Le gouvernement a examiné mercredi 16 juin 2021, en Conseil des ministres, un projet de décret autorisant la cession au secteur privé de tout ou partie des actions de l’Etat dans le capital de la société : « Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA SA) ».

 

Ce décret, précise le communiqué ayant sanctionné les travaux, de parachever le processus d’entrée au capital du MIFA S.A, de deux nouveaux actionnaires, en l’occurrence PIA et ARISE Special Economic Zone.

 

Il s’agira de mieux mobiliser ce mécanisme pour accompagner la stratégie de développement agro-industrielle dans le pays, surtout dans le cadre du développement de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé, informe le gouvernement.

 

« En effet, le gouvernement a souhaité nouer un partenariat stratégique avec PIA et ARISE Special Economic Zone. Ce partenariat vise à relever les défis rencontrés dans la mise en œuvre du mécanisme du MIFA S.A notamment en matière de financement de l’agriculture, en particulier la focalisation sur des filières prioritaires, l’amélioration des revenus des producteurs et la fourniture en quantité suffisante de matières premières aux industries locales. À l’issue de cette décision, les actionnaires du MIFA S.A sont : l’Etat togolais, la Fédération nationale des groupements de producteurs de coton (FNGPC), ARISE Special Economic Zone, PIA », indique le communiqué du gouvernement.

 

« L’Etat togolais, dans sa dynamique d’établir des partenariats public-privés, reste ouvert au renforcement de la participation du secteur privé dans le capital de la société. En effet, l’Etat togolais n’a pas vocation à perdurer dans l’actionnariat du MIFA S.A dès lors que le secteur privé souhaiterait y entrer », poursuit le communiqué.

Lire Aussi :   Togo : Un avant-projet de loi instituant l’Assurance maladie universelle adopté

 

Le gouvernement a par ailleurs, rassuré l’ensemble des bénéficiaires du MIFA et qui sont sous contrat, qu’ils continueront à être accompagnés conformément aux engagements pris précédemment.

 

Créé le 25 avril 2018 par décret présidentiel, le Mécanisme Incitatif de Financement Agricole fondé sur le partage de risques (MIFA) est un Établissement Public à caractère Économique et Social (EPES). Le mécanisme de financement du secteur agricole est fondé sur un changement de paradigme en partant des besoins ou du potentiel du marché pour organiser les chaînes de valeur nécessaires à la satisfaction de ces besoins.

 

La société dirigée par Aristide AGBOSSOUMONDE, a pour mission d’appuyer l’élaboration des politiques adaptées au secteur agricole ; d’appliquer des outils de gestion de risques visant à attirer les compétences et les acteurs principaux par le biais de mesures incitatives au secteur agricole, et de consolider les maillons des différentes chaînes de valeur agricoles pour renforcer la contribution de l’agriculture à l’économie.

 

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?