Enseignement supérieur : Une affaire de 11 milliards de FCFA fait réagir le Ministre Ihou WATEBA

281 0

©AfreePress-(Lomé, le 17 juin 2021)- Dans un courrier adressé le 15 juin 2021 au président de l’Université de Lomé, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Prof. Majesté Ihou WATEBA a annoncé la suspension et la redistribution des ressources du Projet d’appui à la mise en œuvre de la réforme de l’enseignement supérieur en science et ingénierie (PARESI). Un projet financé à hauteur de 11 milliards de francs CFA au profit des universités publiques du Togo.

Dans sa note, le ministre a exprimé ses réserves par rapport à la répartition de ressources dédiées à ce projet. Selon lui, toutes les Facultés, Écoles et Instituts des universités publiques du Togo ont besoin d’être appuyés par ledit projet.

« Malheureusement, il a été constaté une répartition non-inclusive des ressources dans les différentes composantes du projet avec près de 85% des besoins non couverts ainsi qu’un quasi non prise en compte des besoins de l’Université de Kara et de l’École normale supérieure (ENS) d’Atakpamé », a-t-il déploré.

Le Ministre en charge de l’Enseignement supérieur a tenu à rappeler que le projet est une opportunité pour les universités publiques du Togo de soutenir les structures de recherches accréditées, afin qu’elles répondent de manière efficiente aux grands enjeux de développement du pays.

À cet effet, il a invité le président de l’Université de Lomé, Professeur Dodzi Komla Kokoroko à prendre des contacts avec son collègue de l’Université de Kara, le représentant du Conseil des établissements privés d’enseignement supérieur (CEPES) et l’École normale supérieure (ENS) pour la prise des dispositions « idoines », en vue a-t-il insisté, de la mise en place d’une commission chargée de proposer, une nouvelle structuration et un redimensionnement du projet PARESI.

Pour rappel, le projet PARESI est financé par le gouvernement avec l’appui de la Banque islamique de développement (BID). Il a pour objectif d’appuyer la formation universitaire afin d’améliorer la compétitivité de l’enseignement supérieur au Togo.

Raphaël A

Lire Aussi :   Société : Une bonne nouvelle pour les enfants en situation de rue

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?