Immigration vers l’Europe : Au moins 2000 migrants ont trouvé la mort en 2 ans

103 0

©AfreePress-(Lomé, 23 juin 2021)- Le phénomène de migration clandestine continue de créer de la désolation au sein des familles des pays en voie de développement.

En moins de deux ans, notamment entre 2020 et 2021, quarante mille (40 000) migrants africains ont été refoulés aux frontières des pays de l’Europe, et en conséquence, deux mille (2000) d’entre eux ont trouvé la mort en mer. Ce sont entre autres, les chiffres « alarmants » communiqués mardi 22 juin 2021 lors d’un forum ouest-africain sur la migration ouvert à Lomé.

« Le journal britannique The Guardian a fait état en cette année 2021, de 40 000 migrants refoulés aux frontières ou en mer depuis un an et demi. Et malheureusement, sur ces 40 000 personnes, au moins 2 000 ont perdu la vie à l’issue des refoulements parce que Frontex n’a pas respecté des règlements qui été imposés », a indiqué Yves AUBAUD, Président de l’Association COLIBRI Afrique-France, dans sa présentation au cours de ce forum.

Ce dernier, pointe du doigt le non-respect les droits des migrants contenus dans les accords de Dublin.

« Si on ajoutait les chiffres des Africains qui ont quitté leur pays pour essayer de traverser la mer et rejoindre l’Europe, il faudrait multiplier ces chiffes. Parce que les chiffres que nous avons donnés sont ceux qui ont été enregistrés du côté de l’Europe et c’est à condamner », a-t-il précisé.

Les pays d’origine de la plupart des migrants sont selon lui, les pays du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest. Pour M. Yves AUBAUD, il faut un travail sérieux entre les dirigeants des pays d’origine et des pays d’accueil pour freiner la migration clandestine vers l’Europe. « Il faut informer les jeunes sur les dangers liés à la migration irrégulière et faire émerger les idées de projets économiques pour les jeunes qui sont sans travail », a-t-il préconisé.

Il faut noter que le forum ouest-africain sur la migration qui se tient à Lomé depuis mardi, vise à impliquer les professionnels des médias des pays de l’Afrique de l’Ouest dans la sensibilisation des populations sur les risques et conséquences de la migration irrégulière.

La rencontre de deux jours est organisée par le Forum International des Journalistes pour la Migration (JIFORM) en collaboration avec l’Organisation pour l’intégration africaine (OIA) Togo.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Diplomatie : La Turquie annonce l'ouverture prochaine d'une ambassade au Togo

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?