Pour un monde plus égalitaire : L’artiste Kézita appelle les jeunes togolaises victimes d’abus sexuels à ne plus se taire

104 0

©AfreePress-(Lomé, le 30 juin 2021)- Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), Plan International Togo et l’Ambassade de France au Togo ont organisé, mardi 29 juin 2021 à l’Institut français de Lomé, une balade culturelle autour du thème : « Autonomie corporelle ».

L’objectif visé est de mobilier et d’engager l’ensemble des acteurs, notamment le gouvernement, les parlementaires, les organisations de la société civiles, les activistes et les femmes et jeunes filles leaders à intensifier les actions visant à mettre fin aux inégalités en lien avec la santé sexuelle et reproductive des femmes et jeunes filles dans le pays.

« La balade culturelle permet aux artistes de sexe féminin de faire une présentation artistique des violences basées sur le genre et des inégalités en vue de contribuer au débat actuel. Une invention artistique peut basculer positivement le cours de l’histoire en faveur de l’égalité entre les sexes. Une expression artistique peut changer les attitudes et comportements », a confié à l’Agence de presse AfreePress, Mme Josiane Yagbuibou, Représentante résidente de l’UNFPA au Togo.

Pour la responsable de l’agence onusienne, il est question d’illustrer à travers cette ballade musicale, le drame qui touche des milliers de femmes et filles à travers le monde en utilisant les différentes approches artistiques dans le but de dénoncer, sensibiliser et obtenir plus d’engagement pour un monde plus égalitaire.

A cette occasion, les artistes et activistes féministes, victimes d’abus sexuels ont partagé avec l’assistance leurs vécus. Parmi elles, l’artiste réggae Kezita abusée sexuellement depuis l’âge de six ans pendant plus de cinq ans par un proche de sa famille. Par manque de confiance en soi et à cause des menaces de son bourreau, celle-ci, tout comme la plupart des autres victimes a décidé de garder le silence. Un silence qu’elle brise seulement après plusieurs années.

Lire Aussi :   Action sociale : L’ONG ‘’Espérance et Vie Nouvelle’’ davantage mobilisée pour le bien-être des victimes du cancer du sein

Aujourd’hui engagée pour la cause de la femme et de la jeune, l’artiste veut s’assurer que la situation qu’elle a vécue n’arrive plus à d’autres. Elle a invité les jeunes filles à prendre leur destin en main en dénonçant instantanément tout acte d’abus sexuels, ce par tous les moyens.

« On manque d’informations lorsqu’on est victime et on manque de soutien. Ce sont des moments où on a souvent besoin des gens pour nous tenir la main et pouvoir parler aux policiers et passer des examens médicaux. On manque parfois aussi de moyens financiers pour dénoncer les actes d’abus sexuels. Lorsqu’on finit de s’indigner contre les actes de viol sur les jeunes filles et femmes, il faut poser des actes concrets pour dissuader les prédateurs sexuels. C’est le seul moyen pour que cela n’arrive plus à d’autres jeunes filles et femmes », a lancé de son côté, Elsa M’béna BA, Activiste féministe également victime d’abus sexuels.

Pour rappel, cette balade culturelle est l’une des actions engagées par l’UNFPA et Plan International Togo pour faire entendre la voix des jeunes filles togolaises et Africaines en général au Forum « Génération Égalité » qui se tient du 30 juin au 2 juillet à Paris en France

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?