Polémique autour du vaccin AstraZeneca : Le Colonel Djibril Mohaman rassure sur l’efficacité du vaccin

170 0

©AfreePress-(Lomé, le 1 juillet 2021)-La version indienne du vaccin contre la Covid-19, AstraZeneca n’est pas autorisée dans l’Union européenne (UE) en raison de « différences » avec l’original.

Cette information défraie la chronique depuis quelques jours surtout dans les pays africains à l’instar du Togo, où ce vaccin est largement distribué.

Face à la presse, mercredi 30 juin 2021 à Lomé, le N°1 de Coordination nationale de gestion de la riposte (CNGR), Colonel Djibril Mohaman a abordé le sujet, tout en rassurant les uns et les autres sur l’efficacité de ce vaccin. Aucun ‘’problème de santé’’ ne se pose avec le vaccin AstraZeneca fabriqué en Inde, a-t-il avancé.

« L’OMS rassure et autorise l’utilisation de ce vaccin. L’organisation mondiale de la santé qui est une institution internationale neutre et expérimentée dit que ce vaccin d’origine indienne est fiable, sûr et efficace pour lutter contre la pandémie. Et ce n’est pas seulement l’OMS qui le dit. Sur cette polémique relative à la position actuelle de l’UE, il y aura à quelque part, certains éléments qui nous échappent. Mais comme la pandémie est assez dynamique, c’est de la même façon que cette polémique sera aussi dynamique et va se taire rapidement, parce qu’elle aboutit à certaines contradictions », a déclaré le Coordonnateur de la CNGR, Prof-Col Djibril.

Il a profité de l’occasion pour une fois encore, inviter Togolas à se faire vacciner massivement afin que la pandémie soit complètement éradiquée dans le pays.

« Depuis le début, notre pays a choisi un vaccin sûr qui peut permettre à la population de se défendre contre la Covid-19. Seule la vaccination est le moyen le plus sûr pour échapper à cette pandémie », a lancé le médecin militaire.

Par ailleurs, il est à souligner que selon les chiffres officiels, la courbe des cas de contamination a repris une trajectoire ascendante ces derniers temps au Togo.

Au total, 146 cas positifs et un (01) décès ont été enregistrés cette semaine contre 84 cas la semaine dernière et 55 cas la semaine d’avant.

« Il y a lieu donc de redoubler de vigilance dans le respect des mesures barrière et surtout de se mobiliser pour la vaccination », a recommandé Prof Djibril Mohaman.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Route Lomé-Kpalimé : Plusieurs morts et des blessés dans un accident à Amouzoukopé

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?