Journée de l’Enfant Africain : Compassion International et le ministère de l’Action sociale mobilisent les acteurs communautaires pour une meilleure lutte contre la pédopornographie

86 0

©AfreePress-(Lomé, le 2 juillet 2021)- Dans le cadre de la célébration de la Journée de l’Enfant Africain, édition 2021 et placée sous le thème général « 30 ans après l’adoption de la Charte : accélérons la mise en œuvre de l’Agenda 2040 pour une Afrique Digne des enfants » Compassion International Togo a organisé des activités dont une journée de réflexion avec le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation à Adangbé avec les leaders communautaires de la localité sur les stratégies de lutte contre la pédopornographie.

En effet, Mars 2021 des vidéos de pédopornographie tournées au Togo, circulent sur les réseaux sociaux compromettant les droits de l’enfant et mettant en mal les valeurs culturelles et sociales de notre pays. Ces vidéos pornographiques mettant en scène des enfants ont été tournées dans la localité d’Adangbé dans la préfecture de Zio et diffusées sur les réseaux sociaux.

Dans cette préfecture l’ONG Compassion International Togo opère depuis plus de cinq ans et dans plus de 15 communautés y compris celle d’Adangbé au travers des Centres de Développement des Enfants et Jeunes (CDEJ) qui servent plus de trois milles enfants et jeunes issus des familles vulnérables.

Cette journée de réflexion s’est tenue le 25 Juin 2021 à Adangbé en présence des représentants de l’Etat togolais, de Compassion International Togo, et de la communauté d’Adangbé. Elle s’est tenue en deux phases.

La première phase était celle officielle marquée par des discours : les discours du Préfet de Zio, du Représentant du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, du Directeur National de Compassion International Togo, puis du représentant du Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation. Toutes ces autorités ont déploré le phénomène de la pédopornographie mettant en scène les enfants et ont souligné l’importance de cette journée de réflexion pour venir à bout de ce phénomène. Le Directeur National de Compassion International Togo a en particulier souligné la préoccupation de Compassion de voir chaque enfant être connu, aimé et protégé. Il a souligné que Compassion International Togo s’est sentie interpellée par le phénomène de pédopornographie d’autant plus que cette organisation sert quelques 8000 enfants dans la préfecture de Zio. Cette phase s’est terminée par des prises de vue pour immortaliser l’événement.

 

La deuxième phase quant à elle était consacrée à la réflexion proprement dite sous la direction des services techniques de la Direction Générale de la Protection de l’Enfant. Le chef de canton, les chefs de villages, les Comités Villageois de Développement (CVD), les agents de la Préfecture de Zio, de la Mairie, des Affaires sociales, les animateurs du Centre de Développement des Enfants d’Adangbé et autres leaders communautaires ont participé à cette réflexion dont l’objectif était de lutter efficacement contre le phénomène de la pédopornographie en définissant une feuille de route.

Depuis 2008, Compassion International Togo a fait de la protection de l’enfant l’un des piliers de son ministère. Elle continue de multiplier ses efforts pour promouvoir le droit des enfants et encourager les adultes à les connaître, aimer et protéger. Compassion International Togo s’occupe de plus de 72 000 enfants et jeunes dans 294 Centres de développement des enfants et jeunes sur tout le territoire Togolais.

Lire Aussi :   Education : Le ministre Affoh Atcha Dédji annonce la réouverture des écoles

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?