Secteur du bois : Le Togo s’inspire du modèle gabonais

47 0

©AfreePress-(Lomé, le 7 juillet 2021)-Après avoir interdit l’exportation des produits forestiers de sciage sous forme brute ou semi-brute, le Togo veut passer à une gestion saine et efficace de la filière bois au profit de son économie. Pour ce faire, le pays attend s’inspirer du modèle gabonais pour attirer des investisseurs dans le secteur du bois.

Un mémorandum d’entente a été signé le 2 juillet 2021 à Libreville, dans ce sens entre le Togo et le Gabon.

Paraphé par le ministre togolais en charge de l’Environnement et des Ressources forestières, Katari Foli-Bazi et son homologue gabonais en charge des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan climat et du Plan d’affectation des terres, le Prof. Lee White, l’accord, attend permettre aux deux pays de renforcer leur coopération en matière de gestion durable de l’environnement et des ressources forestières.

D’une durée de cinq ans, ce mémorandum d’entente vise concrètement à faciliter l’importation au Togo des produits de bois gabonais ayant subi la 1re, la 2e ou la 3e transformation. Il favorise en outre, l’ouverture de débouchés de l’industrie gabonaise du bois au marché de construction immobilier en bois togolais, élargi à l’ensemble des pays de l’Afrique de l’Ouest.

« La création au Gabon d’une zone industrielle et particulièrement l’ouverture d’usines de transformation de bois est exceptionnelle. Je rappelle que nous partons d’un modèle de conservation de nos ressources forestières vers un modèle de protection, de conservation et d’exploitation de ces dernières. Nous souhaitons nous imprégner du modèle gabonais pour ainsi attirer de nombreux investisseurs dans le secteur du bois et renforcer les échanges entre nos deux pays », a déclaré le ministre togolais, Katari Foli-Bazi en séjour en terre gabonaise depuis le 30 juin 2021.

Pour le ministre togolais, le mémorandum conclu avec le Gabon, crée par ailleurs un canal de coopération des produits ligneux entre la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (Togo) et la Zone économique spéciale de Nkok du Gabon.

Pour rappel, le Gabon est classé en 2018, premier pays producteur de bois tropicaux sur le continent et troisième au monde.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Tsévié : L'arme du commandant de police retrouvée, mais les agresseurs toujours en fuite

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?