Élections régionales: Le CNAP fait des recommandations au gouvernement

144 0

©AfreePress-(Lomé, 14 juillet 2021)- Démarrés en janvier 2021, les travaux de la concertation nationale entre acteurs politiques (CNAP), ont officiellement pris fin mardi 13 juillet 2021.

Durant six mois, seize (16) formations politiques de l’opposition et le parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR), ont travaillé sous l’égide d’un représentant du gouvernement, pour proposer des pistes de solutions pouvant aboutir à l’organisation ‘’consensuelle’’ pour la tenue des prochaines élections régionales au Togo.

À l’issue de ces travaux, cinquante-deux (52) propositions dont, vingt-neuf (29) sont relatives au code électoral ont été faites à l’endroit du gouvernement, ainsi que de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et des partis politiques.

« Les propositions portent sur le cadre électoral, notamment le code électoral (29 propositions), sur la constitution (4 propositions), sur la loi fixant les conditions d’exercice de liberté de réunion et de manifestations pacifiques publiques (2 propositions), sur la charte des partis politiques (7 propositions), sur la loi portant décentralisation et liberté locale (3 propositions), sur le statut de l’opposition (1 proposition), sur les mesures d’apaisement (3 propositions) et sur le cadre permanent de concertation (3 propositions) », a laissé entendre le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, Payadowa Boukpessi, rapporteur général de la CNAP.

Ces propositions seront effectivement transmises au gouvernement, a rassuré le ministre, d’Etat.
Il faut noter que la CNAP a été mis en place par le gouvernement dans le cadre de la préparation des élections régionales, une première au Togo.

Ont été invités à ce cadre de concertation, des partis politiques ayant présenté des candidats à au moins l’une des trois dernières élections au Togo, notamment les élections législatives de 2018, les élections locales de 2019 et l’élection présidentielle de 2020.

Sur les 21 partis politiques remplissant ces conditions, 17 ont pris part aux travaux.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Economie : Lomé accueille les États Généraux de l’Eco en avril 2021, annonce Kako Nubukpo

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?