Togo : Bientôt un rapport d’analyse budget-temps pour mesurer et valoriser le temps des travaux domestiques et non rémunérés

211 0

©AfreePress-(Lomé, le 17 juillet 2021)-
Un atelier de formation et d’élaboration du rapport d’analyse budget-temps du Togo a pris fin vendredi 16 juillet 2021 à Lomé.

Organisé depuis Dakar (Sénégal) en mode virtuel par le Consortium régional pour la recherche en économie générationnelle (CREG), avec l’appui financier de l’organisation américaine Population Reference Bureau (PRB), cet atelier de cinq jours a permis de former vingt-quatre experts de l’équipe technique d’analyse du dividende démographique et de l’équipe de recherche des universités du Togo, sur la méthodologie des comptes nationaux de transfert de temps (NTTA). Un dispositif permettant de mesurer et de valoriser le temps des travaux domestiques et des travaux non rémunérés.

Il s’est agi pour  CREG, selon son coordonnateur Prof. Dramani Latif, d’accompagner les experts nationaux (statisticiens, économistes, démographes, historiens, géographes, anthropologues et sociologues), déjà formés sur la méthodologie des comptes nationaux de transferts (NTA qui rend compte de tous les flux monétaires dans l’économie selon l’âge et sur le cycle de vie), sans la réalisation du rapport NTTA du Togo en se basant sur les données de l’enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages (EHCVM) réalisée en 2018.

Les participants durant les cinq jours de formation ont eu à exploiter les données d’enquête EHCVM de 2018 pour produire des profils NTTA, quantifier le temps consacré aux activités de production domestique selon l’âge et le sexe, procéder à l’estimation des entrées et sorties de temps des actions de production domestique et identifier et valoriser les activités non rémunérées qui ne sont pas intégrées dans les comptes nationaux.

Lire Aussi :   Université de Lomé : La date de la rentrée académique 2020-2021 enfin connue

« Pour mieux appréhender l’ensemble des flux notamment, ceux non-monétaires s’opérant dans l’économie et les questions d’inégalité du genre, il est important de compléter les analyses NTA par celles des comptes nationaux de transferts de temps (NTTA) (…) Cette méthodologie permet entre autres de pallier l’insuffisance et l’incomplétude du Système de Comptabilité Nationale et de renforcer le plaidoyer et les capacités pour l’élaboration de politiques adéquates et inclusives », a fait savoir le coordonnateur du CREG.

Le rapport NTTA, selon l’expert, va orienter le Budget-Temps qui sera réalisé au Togo en vue d’intégrer dans le Produit intérieur brute (PIB) du pays, les données sur le temps mis par les individus pour effectuer des travaux domestiques non rémunérés (activités ménagères et activités de soins).

En dehors du Togo, cinq autres pays de la sous-région sont également accompagnés dans ce processus. Il s’agit du Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Niger et Sénégal.

Il faut noter que le CREG est un centre africain d’excellence de NTA Network, un réseau mondial de chercheurs travaillant sur des sujets liés à l’économie générationnelle dans des contextes socio-économiques variés.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?