Trading : le gouvernement prend des dispositions pour le remboursement des fonds

41 0

©AfreePress-(Lomé, le 22 juillet 2021)- Le gouvernement travaille d’arrache-pied pour en finir avec la crise liée aux activités de trading, qui fait grand bruit depuis quelques temps dans le pays.

Dans ce sens, le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya a pris un arrêté en date du 19 juillet 2021, mettant sur place un « comité chargé du suivi des remboursements des fonds collectés par les structures exerçant illégalement les activités monétaires et financières ».

Concrètement, la mission de cet organe « consiste à organiser des rencontres avec les responsables des structures concernées, à effectuer des missions de vérification de ces structures, évaluer leur situation financière et leur patrimoine, et arrêter les modalités de remboursement des fonds collectés », souligne l’arrêté ministériel.

L’organe est placé sous la présidence du secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances et est composé des représentants de la direction générale des études et analyses économiques, de la direction générale du trésor et de la comptabilité publique, de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), de l’Inspection générale des finances, de la cellule d’appui et de suivi des institutions de microfinance, d’épargne et de crédit (CAS-IMEC), et de la Cellule juridique du ministère de l’Économie et des Finances.

En rappel, dans un communiqué signé le 26 mars 2021, Sani Yaya a dénoncé la prolifération des structures illégales de placements à haut risque dans le pays et a ensuite ordonné la cessation de toutes ces activités sur l’étendue du territoire.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Un concert de dénonciations après l’arrestation de Brigitte Adjamagbo-Johnson et Gérard Djossou

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?