Décentralisation : Lancement de la phase de vulgarisation des guides de gestion et de participation citoyenne au développement local

128 0

©AfreePress-(Lomé, le 29 juillet 2021)-Le Préfet du Golfe, Kossi Dzinyefa Atabuh a donné, mercredi 28 juillet 2021 à Lomé, le coup d’envoi des ateliers régionaux de vulgarisation de trois guides élaborés pour renforcer la gestion et la participation citoyenne au développement communal dans les 117 communes du Togo.

Initiés par la Faîtière des Communes du Togo (FCT), avec l’appui du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL), ces ateliers régionaux vont faciliter l’appropriation du contenu des guides par les différentes parties prenantes du développement communal.

Au total, 14 ateliers sont prévus sur l’ensemble du territoire national.

A Lomé, les travaux démarrés mardi 27 juillet 2021 pour une durée de deux jours, permettront aux acteurs des communes, Golfe 1, 2, 3, 4 et d’Agoé-Nyivé 4, 5 et 6 de s’imprégner du contenu de ces trois guides. Il s’agit notamment du guide du citoyen dont l’objectif est d’informer les citoyens sur le fonctionnement de sa commune et de comprendre son rôle dans la décentralisation ; du guide du Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP), qui entend renforcer les capacités des populations et leur participation à la gestion de leurs communes, obliger les décideurs à rendre compte et à améliorer leurs performances dans la gestion des affaires publiques. Le troisième est le guide méthodologique du Bureau du Citoyen (BdC) qui offre à chaque collectivité, la possibilité de s’inspirer des expériences des communes pilotes (Tone 1, Kozah 1, Tchaoudjo 1, Ogou 1, Kloto 1 et Zio 1) pour se doter du BdC et assurer son bon fonctionnement.

L’utilisation ‘’efficiente’’ de ces guides, a relevé la présidente de la FCT, Mme Yawa Kouigan, permettra d’enraciner la bonne gouvernance et la démocratie locale dans le pays.

« Ces guides sont pour les communes des outils techniques… Donc, il s’agit pour nous, au niveau de la Faîtière des communes du Togo, d’en imprégner les acteurs institutionnels qui sont les maires et les conseils municipaux et après cela, faire en sorte que les contenus de ces guides parviennent au plus grand nombre de nos populations dans nos différentes communes. Ce sont des choses dont nous avons besoin pour respecter la loi », a-t-elle indiqué.

Mme Kouigan, poursuit en rassurant les communes sur le fait que ces guides seront bientôt traduits dans les langues locales des communes afin de permettre aux populations de mieux comprendre leurs contenus.

« Il faudra que les populations comprennent bien de quoi il s’agit afin qu’elles puissent jouer leur partition », a-t-elle lancé.

Lire Aussi :   Lutte contre la faim : L'ASFA annonce une vaste étude pour la mise en place d’une « politique alimentaire » en Afrique

Pour l’Ambassadeur d’Allemagne au Togo, Matthias Veltin, ces guides élaborés avec l’appui de son pays et de l’Union européenne, sont à apprécier à trois niveaux.

D’abord, en tant qu’outils d’harmonisation, qui rapprochent les perceptions et les pratiques des acteurs, et qui rationalisent les espaces et les modalités de participation citoyenne. Ensuite, en tant qu’outils didactiques accessibles, qui permettront aux acteurs de mieux comprendre la participation citoyenne. Enfin, en tant qu’outils opérationnels qui donneront à tous les acteurs des repères et des indications pratiques pour conduire le processus de la participation citoyenne au niveau communal, a-t-il expliqué.

Selon le diplomate, ces outils constituent des solutions pour la réussite du processus de décentralisation au Togo.

« Les citoyens connaissent mieux leurs besoins. Il est par conséquent indispensable qu’ils se fassent entendre et qu’ils puissent participer activement aux différents processus de la gestion communale… », a-t-il ajouté.

En lançant les travaux, le préfet du Golfe, a au nom du gouvernement, remercié l’Allemagne et l’Union européenne qui ont appuyé l’élaboration de ces trois outils à travers le ProDeGoL.

Pour rappel, le Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL) est cofinancé par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et par l’Union européenne, mis en œuvre par la GIZ. Il appuie le processus de décentralisation au Togo depuis 2013 notamment 13 communes dans la planification locale, l’état-civil, les finances locales, le développement organisationnel et la participation citoyenne.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?