Tokyo 2020: Le CNO-Togo annonce des poursuites judiciaires contre ses détracteurs

215 0

©AfreePress-(Lomé, le 29 juillet 2021)-Une fois de retour au bercail, le président du Comité national olympique du Togo (CNO-Togo), Akpaki Deladem entend mettre au clair, un certain nombre d’informations qualifiées de « malveillantes » ayant entouré le travail de la délégation en séjour à Tokyo.

Selon les informations reçues, il s’intéresse particulièrement aux auteurs de diffusion de ‘’fausses nouvelles’’ qui ont tenté de salir l’image du CNO-Togo et de faire croire à des problèmes autour de la délégation togolaise présente aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Concrètement, l’affaire porte sur la diffusion de deux documents attribués au CNO-Togo sur les réseaux sociaux. Le premier document est relatif au budget de participation de la délégation togolaise aux JO. Document qui parlait d’une délégation composée de 37 personnes pour 05 athlètes qualifiés. Ce qui, selon le CNO-Togo est une invention.

Le second document, est une lettre à l’adresse des membres de la délégation leur faisant obligation de la restitution de téléphones portables à eux remis, dès la fin du séjour.

Pour les responsables de CNO-TOGO, ces informations largement relayées sur la toile, ne sont que des fake-news. « Il s’agit d’un faux document fabriqué de toute pièce par des gens pour atteindre des objectifs qu’eux seuls maîtrisent. La délégation togolaise est composée de 19 personnes », indiquent-ils, parlant du premier document.

Pour ce qui concerne l’affaire de téléphones portables, le CNO-Togo a tenu à éclairer l’opinion publique.

« Pour aller au Japon, toute personne accréditée devrait suivre tout un process qui passe d’abord par une application dénommée OCHA. Cette application unique pour les JO collecte des données de chaque utilisateur. Ce sont des données sensibles (…) et c’est le CNO-Togo qui a fourni les téléphones pour obtenir l’installation de cette application. Raison pour le comité de réclamer la restitution des téléphones en question », a-t-il précisé.

Bref, le CNO-Togo rejette toutes les accusations portées à son endroit sur ces deux sujets et attend poursuivre les auteurs de ces informations.

Anika A (+22891024439)

Lire Aussi :   1er Mai 2021 : Mme Yawa Tsègan décerne une bonne note au personnel de l’administration parlementaire

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?