Togo : Des journalistes à l’école de la communication en période de crise

97 0

©AfreePress-(Lomé, le 5 août 2021)- Une quinzaine de journalistes issus des organes de presse écrite, radios et de la presse en ligne de la région Lomé-Golfe, de la maritime et des plateaux sont depuis mercredi 4 août 2021, à un atelier de formation à Lomé.

Cette formation pratique en « Peacebulding et en communication en situation de crise (cas de la COVID-19) est initiée par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) en collaboration avec le ministère de la planification du développement et de la coopération.

Durant trois jours, les participants vont être outillés sur les thématiques à savoir : le rôle et la responsabilité des médias en temps de crise et de situation d’urgence, la pratique et la gestion de la communication dans une crise sanitaire (cas du Covid 19) , l’analyse des forces et des faiblesses des médias dans la gestion des crises au Togo.

A l’ouverture des travaux, la directrice des études de la population, Mme Womitso Victorine a rappelé que le but principal de la formation, est d’amener les professionnels des médias à poursuivre leur mission qu’est d’éveiller la conscience des populations sur la nécessité de poursuivre le respect des mesures barrières et d’accepter la vaccination.

Elle a de ce fait, fait appel aux journalistes à s’orienter vers la sensibilisation contre les pesanteurs socioculturelles qui altèrent la perception des populations sur les avantages de la vaccination.

De son côté, le chargé du partenariat et du plaidoyer pour le bureau de l’UNICEF au Togo M. Luc Bouffet n’a pas manqué de toucher du doigt le problème des fausses informations « fake news » qui, a-t-il relevé, constituent un frein aux sensibilisations contre la pandémie du Covid 19.

Selon lui, la désinformation à l’endroit de la vaccination du Covid19 a fait baisser les niveaux de la vaccination sur ce qu’on appelle la vaccination de routine pour les enfants.

« La crise sanitaire a freiné les parents et les tuteurs des enfants à les amener dans les centres de santé pendant la crise du Covid par peur d’être contaminé par la pandémie. Donc nous avons constaté une baisse remarquable des indicateurs de vaccination de routine », a-t-il souligné.

D’après les organisateurs, la même formation sera organisée la semaine prochaine à Kara à l’endroit des journalistes de la partie septentrionale.

Noellie A.

Lire Aussi :   Prof Akodah AYEWOUADAN : « Il faut arrêter de transformer les propos du Premier ministre…»

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?