Rentrée 2021-2022 : L’IFAD-Élevage de Barkoissi à la recherche de ses premiers apprenants

267 0

©AfreePress-(Lomé, le 16 août 2021)-L’Institut de Formation en Alternance pour le Développement dédié aux métiers de l’élevage (IFAD Élevage) de Barkoissi (préfecture de l’Oti) ouvre officiellement ses portes dès le mois d’octobre 2021.

Un concours d’enrôlement des apprenants pour la rentrée 2021-2022 a été lancé, lundi 16 août 2021 par l’Agence Education-Développement (AED) (entité étatique chargée de la conception et la mise en œuvre des IFAD). C’était au cours d’une conférence de presse animée à Lomé.

Cette rencontre avec les médias a offert l’occasion aux premiers responsables en charge de la gestion des IFAD au Togo de rappeler les objectifs spécifiques assignés au centre de formation de Barkoissi.

L’IFAD-Elevage de Barkoissi, a rappelé Dammipi NOUPOKOU, Directeur général de l’AED, a été créé dans le but de former en alternance et dans les meilleures conditions possibles, des jeunes togolais, au métier de l’élevage en général et plus particulièrement de l’élevage des bovins laitiers. Les apprenants a-t-il souligné, seront aussi formés à la transformation du lait en produits dérivés puis à leur commercialisation.

La durée de la formation est de trois (3) ans. Elle sera sanctionnée par le diplôme du Baccalauréat Professionnel en Élevage (Bac Pro Élevage).

« Le titulaire du Bac Pro Conduite et Gestion d’une exploitation agricole option Élevage (Bac Pro Élevage) est un technicien qualifié capable de gérer et de conduire de façon efficiente une exploitation agropastorale ou d’en devenir chef d’exploitation. C’est un technicien polyvalent formé sur toute la chaîne de valeur (production, transformation et commercialisation) des bovins, ovins, caprins, porcins et volailles », a rassuré M. NOUPOKOU.

Pour les premiers responsables de l’IFAD Barkoissi, l’ambition du gouvernement est de former des futurs entrepreneurs. Les apprenants, ont-ils assuré, seront capables à l’issue de leur formation, d’optimiser la production de viande dans une exploitation de la taille d’une entreprise familiale.

Pour Napo KPANDJA, Directeur général de l’IFAD Barkoissi, les candidats recherchés pour la rentrée 2021-2022, sont des jeunes togolais âgés de 16 à 29 ans, titulaires au minimum d’un diplôme de BEPC motivés par l’élevage et physiquement aptes.

Lire Aussi :   Football : Un sifflet somalien pour arbitrer Togo-Namibie

« Le dossier de candidature doit comporter une fiche d’inscription (à retirer dans les lieux de dépôt des dossiers ou à télécharger sur le site de l’AED : https://elevage.aed-ifad.tg), une fiche d’autorisation parentale pour les mineurs, une copie du certificat de naissance du candidat et une copie du relevé de notes du BEPC ou d’un diplôme supérieur », a-t-il précisé.

La période de dépôt des dossiers s’étend du 16 au 30 août 2021.

Les dossiers seront réceptionnés sur les sites de l’IFAD de Barkoissi, IFAD-Bâtiment Adidogomé de Lomé, IFAD Elavagnon et au collège militaire Eyadema de Kara branche technique. Les candidats ont également la possibilité de soumettre leurs dossiers en ligne notamment à partir du site de l’AED ou à l’adresse e-mail : ifadbarkoissi@aed-ifad.tg.

Construit sur une superficie de 320 hectares, l’IFAD Barkoissi est un campus numérisé et connecté, doté d’un bâtiment administration-pédagogie (qui abrite les salles de formation et de conférence, un centre ressources et les bureaux de l’administration), d’une ferme d’exploitation (constituée d’étables d’une capacité de 30 vaches chacune, de bergeries, de porcheries et de poulaillers et d’une laiterie moderne), d’un internat (150 lits), d’un restaurant et d’un entrepôt ou hangar pour abriter les engins roulants et les stocks d’aliments pour les animaux.

Pour les années à venir, cet institut envisage de lancer un BTS en élevage et des formations certifiantes en 1 an pour les adultes.

Il faut noter que dix 10 IFAD vont voir le jour à l’horizon 2025. Trois sont déjà opérationnels. Il s’agit notamment de l’IFAD aquaculture Elavagnon, l’IFAD aux métiers du bâtiment (IFAD-Bâtiment) à Adidogomé (Lomé) et l’IFAD élevage de Barkoissi.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?