Gratuité des frais scolaires dans les collèges et lycées du Togo : Plusieurs OSC et partis politiques saluent la décision

159 0

©AfreePress-(Lomé, le 23 août 2021)- La décision du gouvernement de rendre gratuite, les frais d’inscription et de scolarité pour les collèges et lycées publics du Togo pour le compte de l’année scolaire 2021-2022, est bien accueillie par plusieurs organisations de la société civile togolaise (OSC) et partis politiques.

 

C’est le cas de l’ONG ‘’Cercle d’Aide Femme-Enfant (CAFE)’’ et de l’association des ‘’Femmes Elues Locales du Togo (FELT-Togo)’’ et de la formation politique « Parti du Peuple et d’Intégrité ».

A travers un communiqué rendu public lundi 23 août 2021, ces acteurs de la vie socio-politique du Togo, ont respectivement salué cette décision du président Faure Gnassingbé et son gouvernement qui a pour objectif selon eux, de soulager les parents d’élèves en ces périodes de crise sanitaire.

« Cette mesure gouvernementale vient soulager les parents chez qui la Covid-19 a causé d’énormes dégâts économiques et qui peinent à envoyer leurs enfants au cycle secondaire », a indiqué l’ONG CAFE.

L’initiative du gouvernement permettra en outre, soutiennent ces organisations et partis politiques, d’augmenter le taux de scolarisation dans le pays, surtout celui des jeunes filles qui abandonnent le cursus, faute de moyens et d’accompagnement des parents.

« Outre les causes liées aux grossesses précoces ou aux mariages forcés, très souvent, c’est parce que leurs parents n’ont pas des moyens que les jeunes filles des milieux défavorisés sont obligées d’abandonner les études. Nous nous réjouissons vraiment de cette décision du gouvernement et le félicitons pour l’avoir prise. Mais nous serons encore plus heureuses si les autorités décident de l’étendre aux années futures. Cela permettra à beaucoup de filles de nos villages et coins reculés, qui n’ont pas les moyens ou dont les parents sont pauvres, de pouvoir continuer à fréquenter vu qu’elles ne seront plus obligées de payer les frais de scolarité », écrit la FELT-Togo.

Lire Aussi :   Développement : 11 milliards F CFA de la BID pour soutenir l’électrification rurale au Togo

Tout en félicitant le gouvernement, les responsables de cette organisation ont plaidé pour la pérennisation de cette mesure au Togo.

Le même sentiment de satisfaction est observé au niveau des responsables du Parti du Peuple et d’Intégrité (PPI). Pour ceux-ci, le geste du Gouvernement va permettre d’augmenter temporairement le pouvoir d’achat des parents qui devraient payer la scolarité de leurs enfants pour le compte de l’année scolaire 2021-2022.

Cependant, ce parti politique estime que ces mesures annoncées, bien que salutaires, restent largement insuffisantes à résoudre de façon systématique le problème de la vie chère de beaucoup de Togolais.

Ainsi, le PPI par la voix de son Secrétaire général, Abel Hèzou-Wiyao BADASSE, propose au gouvernement de prendre toutes les dispositions pour que les 60% des frais de scolarité destinés aux établissements publics pour l’achat de matériels didactiques et la prise en charge des enseignants volontaires et vacataires soient disponibles et à temps.

Le parti exhorte également l’exécutif à rendre gratuité et de façon pérenne, l’écolage pour certaines couches sociales sur l’ensemble du territoire togolais.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?