Filière cotonnière : La NSCT forme ses nouvelles recrues avant leur déploiement sur le terrain

96 0

©AfreePress-(Lomé, 26 août 2021)- La Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) a entamé depuis mercredi 25 août 2021 à Atakpamé, ce pour cinq jours, une formation d’imprégnation et d’adaptation au poste de quatre-vingt-deux (82) nouveaux agents de terrain (agent Technico-commerciaux), recrutés pour renforcer le dispositif de la Direction du Soutien à la Production.

 

Selon un communiqué rendu public par la NSCT, dont l’Agence de presse AfreePress a obtenu copie, cette formation est organisée dans le cadre du renforcement du personnel de terrain pour l’amélioration du ratio cotonculteur/agent de terrain, l’encadrement rapproché des cotonculteurs et l’amélioration des performances en matière de culture cotonnière.

 

Concrètement, cette formation est organisée pour permettre à ces nouveaux agents de s’imprégner du système de travail au sein de la NSCT dans la nouvelle dynamique.

 

Pour la Direction générale, le recrutement de ces 82 nouveaux agents de terrain ainsi que l’intégration récente de cent dix-huit (118) agents temporaires avec des contrats à durée déterminée (CDI) à la Nouvelle Société Cotonnière du Togo, participent à la dynamisation des Ressources Humaines de l’entreprise et témoignent de la concrétisation des investissements dans le cadre de la transformation de la Société.

 

Les jeunes techniciens, titulaires de Brevet de Technicien Supérieur, de Brevet de Technicien Agricole et d’une Licence en Agronomie ont été recrutés à la suite d’un appel à candidatures. Ils vont être déployés à l’issue de la formation d’imprégnation et d’adaptation dans les six Régions économiques pour soutenir la production du coton, précise le communiqué.

Lire Aussi :   Économie : La BPI disposée à soutenir l'entrepreunariat des jeunes

 

La formation prendra fin, samedi 28 août 2021 avec une visite médicale des nouveaux agents.

 

Engagée dans un processus de transformation, l’ambition de la NSCT est de permettre à la filière cotonnière togolaise d’améliorer progressivement ses performances, redonner confiance aux producteurs et améliorer leur revenu.

 

Pour rappel, la NSCT est une société anonyme dont le capital est détenu depuis le 20 novembre 2020 à 51% par le Groupe OLAM International, à 25 % par la FNGPC et à 24 % par l’Etat Togolais.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?