Ghana : Des manifestants exigent l’ouverture des frontières terrestres

150 0

©AfreePress-(Lomé, le 27 août 2021)- Les populations riveraines de la frontière Togo-Ghana montent au créneau et exigent l’ouverture des frontières entre les deux pays frères.

Ils ont manifesté, vendredi 27 août 2021, leur mécontentement à travers une marche ‘’pacifique’’ aux alentours de la frontière Lomé-Aflao.

« Ce que nous réclamons n’est pour aucun parti politique. C’est pour tous les Ghanéens. Et tout ce que nous demandons, c’est la réouverture de nos frontières terrestres. Nous avons faim, nos parents et enfants aussi ont faim. Ouvrez les frontières pour que les activités économiques puissent reprendre normalement », ont lancé les responsables de cette manifestation.

Ils ont interpellé les dirigeants des deux pays voisins pour la réouverture des frontières, « avant que le pire ne soit arrivé ».

Parmi les manifestants, il est remarqué la présence de certains activistes togolais dont la plupart sont du ‘’Front citoyen Togo debout’’.

« Ce qui se passe au Ghana est la même chose au Togo. Nous ne pouvons que nous soutenir. On ne peut pas ouvrir les frontières aériennes et maintenir les frontières terrestres fermées » a laissé entendre Fovi Katakou, activiste togolais, dans un direct Facebook de la Volta NDC TV, une télévision ghanéenne.

Pour rappel, les frontières terrestres Togo-Ghana ont été fermées, depuis le mois d’avril 2020, tout comme dans les autres pays de CEDEAO, en raison de la pandémie du coronavirus.

Anika A.

Lire Aussi :   Togo : Le secteur des BTP se féminise

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?