Togo : L’AFD et la KfW désormais à la même adresse

74 0

©AfreePress-(Lomé, le 27 août 2021)- L’Agence française de développement (AFD) et la représentation de la KfW au Togo ont désormais une « Maison commune » à Lomé.

Les deux partenaires financiers du Togo viennent d’aménager dans un même bâtiment sis au quartier administratif à Lomé, a appris l’Agence de presse AfreePress.

« Dans un pays bénéficiant déjà d’une programmation conjointe européenne, cette 1ère maison commune franco-allemande est un nouveau signal fort d’union entre partenaires européens et témoigne de l’excellence de la relation entre nos deux institutions au Togo », a indiqué François Jacquier-Pélissier, Directeur de l’AFD Togo.

Pour les responsables l’AFD et KfW, l’initiative d’une « Maison Commune » a été rendue possible grâce à la récente accession du Togo au programme allemand de coopération  » Partenariat pour les réformes « .

L’intégration du Togo dans cette initiative a considérablement accru les enveloppes financières en faveur du pays et va amener la KfW, en charge d’engager une partie de ces financements supplémentaires, à renforcer son implantation locale et ses ressources humaines sur le terrain, a fait savoir Sonja Wassermann, Directrice de la KfW au Togo.

Désormais, les deux institutions partagent les mêmes locaux avec une logique partenariale dans la formalisation d’un accord de répartition des charges communes liées à l’occupation des lieux. Elles comptent ainsi renforcer leur partenariat au profit de l’investissement solidaire.

Il faut noter que l’AFD et KfW ont conjointement financé plusieurs projets au Togo. Il s’agit entre autres : du Projet d’extension du réseau électrique de Lomé (PEREL : 30 millions d’euros en prêt AFD et 10 millions d’euros en subvention KfW) et du Projet d’extension du réseau électrique dans les centres urbains du Togo (PERECUT : 55 millions d’euros en prêt et subvention AFD ; 15 millions d’euros en subvention KfW).

La coopération entre l’AFD et la KfW est également active dans le secteur agricole avec le cofinancement du Projet d’appui aux pistes rurales (PAPR : 10 millions d’euros en prêt souverain AFD et 27 millions d’euros en subvention KfW) dont la seconde phase est en cours d’instruction.

Pour rappel, le groupe AFD met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Il finance, accompagne l’agenda du développement durable 2030 et accélère les transitions vers un monde plus cohérent et résilient.

La KfW (Kreditanstalt für Wiederaufbau) de son côté est une institution de droit public allemande présente au Togo depuis les années 60. L’institution a appuyé le Togo dans de grands projets de développement comme la construction du premier quai du Port Autonome de Lomé (PAL) et du barrage hydroélectrique de Nangbéto.

Raphaël A.

Lire Aussi :   La Brasserie BB Lomé et la SGMT unies pour le bonheur de leurs gros distributeurs

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?