Lutte contre la corruption et le blanchiment : MéToCoB et l’OTR mettent à contribution les journalistes

114 0

©AfreePress-(Lomé, le 3 septembre 2021)- L’association Médias togolais contre la corruption et le blanchiment (MéToCoB), avec l’appui de l’Office Togolais des Recettes (OTR), tient du 1er au 2 septembre 2021 à Kpalimé, un séminaire de renforcement des capacités des professionnels des médias des régions Plateaux et Maritime axé sur la lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent, a appris l’Agence de presse AfreePress.

L’idée d’après le président de MétoCoB, Michel Yao Tchadja, est d’impliquer davantage les journalistes dans la lutte contre les activités illicites, frauduleuses et criminelles.

« L’objectif du séminaire est de contribuer à valoriser le contenu des produits médiatiques sur des phénomènes liés à la corruption et aux infractions assimilées. Il est concrètement question de former les journalistes sur les façons d’aborder les questions liées à la corruption et aux infractions assimilées et accroître la visibilité de l’OTR », a-t-il indiqué.

Présent à cette rencontre, Colonel Medjessiribi Agoro, Directeur des études et de la législation représentant le Commissaire général de l’OTR a salué l’initiative de MétoCoB qui, a-t-il dit, vise à mobiliser les médias qui constituent le premier pouvoir aux côtés du gouvernement dans la lutte contre ces fléaux.

« Il y a des raisons pour l’OTR de s’engager dans un tel séminaire qui va renforcer les capacités et qui va appeler à plus de collaboration entre l’OTR et les médias autour de l’action de mobilisation optimale des ressources fiscales au profit de l’Etat et de son développement », a-t-il déclaré.

Pour celui-ci, la lutte contre la corruption nécessite l’engagement de tous. « Pour nous à l’OTR, nous avons pleinement conscience que c’est à travers les médias que cette lutte pourra aboutir parce qu’il y a lieu de sensibiliser et l’OTR à lui seul, ne peut jouer ce rôle. Il a besoin de l’appui des médias pour véritablement embrasser toute la population et faire retentir la cloche dans les oreilles de ceux qui sont déjà engagés dans la commission de ces forfaits », a-t-il ajouté.

Durant les deux jours de rencontre, les journalistes vont été formés sur quatre thématiques à savoir : la réglementation fiscale en vigueur au Togo ; les techniques du journalisme d’investigation ; le renforcement du civisme fiscal chez les contribuables ainsi que le blanchiment d’argent et ses conséquences sur l’économie d’un pays.

Créée le 1er octobre 2019, l’association Médias Togolais contre la Corruption et le Blanchiment a pour mission principale de fédérer les journalistes togolais désireux d’apporter leur contribution à la lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent.
Raphaël A.

Lire Aussi :   Diplomatie : Le Ministre Robert Dussey a été reçu par le Président du Niger, Mohamadou Issoufou

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?