Trading : Le MMLK envisage une ‘’grande mobilisation’’ pour faire entendre la voix des victimes

167 0

©AfreePress-(Lomé, le 09 septembre 2021)- Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) monte au créneau pour dénoncer « l’indifférence » et le mépris affichés par les promoteurs des sociétés de Trading vis-à-vis de leurs clients. Ils refusent éperdument de rembourser ceux-ci conformément aux exigences du gouvernement.

 

Dans un communiqué rendu public, jeudi 09 septembre 2021, le patron du Mouvement Martin Luther King, Pasteur Edoh Komi a appelé le gouvernement à poursuivre les premiers responsable des sociétés de trading pour « extorsion de fonds à travers l’exercice d’activités illicites et non autorisées » liée à la mobilisation de fonds.

 

«Depuis la mise en demeure du ministre des Finances et de l’économie, qui a ordonné la fin des activités desdites sociétés, les conditions ne sont toujours pas réunies pour que des milliers de créanciers victimes rentrent dans leurs droits. Alors que l’attente des épargnants devient de plus en plus longue avec des conditions de vie périlleuses et dégradantes, les promoteurs véreux de ces structures illicites n’affichent ni de comportements sérieux ni une bonne volonté pour rembourser aux créanciers à titre de réparation des dommages et des préjudices causés. Ils sont plutôt arrogants, super confiants sans inquiétude et indifférent aux souffrances et aux cris de détresse de leurs victimes », dénonce ce mouvement.

 

Pour le MMLK, cette attitude est un ‘’crime économique’’. Pour cette raison, le mouvement demande que ces derniers soient poursuivis et punis conformément à la loi.

 

« Le Mouvement Martin Luther King apporte son soutien aux victimes et n’hésitera pas à appeler à une grande mobilisation pour faire entendre leurs voix », souligne le communiqué.

 

Lire Aussi :   Présidentielle au Niger : Mme Yawa Tsègan a été reçue par le Président Issoufou Mahamadou

Il faut rappeler que selon le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, ces sociétés de trading sont notamment : CASESPIC-IF, J-GLOBAL, PROSPERITY INVESTMENT, PETRONAY, BLACK EMPIRE, ALADIN GROUPE, HIGH LIFE, GLOBIT. Elles ont longtemps exercé leurs activités de collecte de fonds en toute illégalité. Ce qui a poussé l’Etat à ordonner leur fermeture.

 

Anika A. (+22891024439)

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?