Covid-19 : Le Prophète Céphas Antonio se fait évangéliste de la vaccination

102 0

©AfreePress-(Lomé, le 14 septembre 2021)- Au Togo, la vaccination contre la pandémie liée à la Covid-19 ne fait pas l’unanimité. Il y a encore une partie de la population qui est réticente à se soumettre à l’exigence vaccinale.

Mais, au Ministère international Jésus en Action (MIJA), la bonne formule est trouvée pour convaincre les fidèles à adhérer à la campagne lancée par le gouvernement.

Profitant dimanche 12 septembre 2021, du dernier culte organisé avant la fermeture des églises (mesure décidée par le gouvernement), les premiers responsables du MIJA ont organisé une séance spéciale d’enroulement des fidèles désireux de se faire vacciner.

Pendant plus de trois heures, les leaders de cette église, avec l’aide d’une équipe d’agents de santé invités pour la circonstance, ont présenté à leurs fidèles, les avantages qu’il y a, à se faire vacciner contre la pandémie de la Covid-19.

« Vous croyez en Dieu, c’est pour cette raison que vous l’adorez. Nous devons rester en vie pour continuer à adorer notre Dieu. Le vaccin contre la Covid-19 n’est pas amené au Togo pour tuer qui que ce soit. Au contraire, c’est pour nous sauver la vie parce que la pandémie, elle est réelle. Je suis un homme de Dieu, votre leader, et je vous rassure que le vaccin est là pour vous maintenir en vie », a lancé le Prophète Céphas Antonio à ses fidèles.

Environ mille cinq cents (1500) membres de cette église, ont été enrôlés à cette occasion par les agents vaccinateurs afin de bénéficier de leurs doses de vaccins.

Ceux-ci ont également été initiés sur la procédure d’enrôlement et encouragés à poursuivre la sensibilisation au sein de la population.

Cette initiative, ont révélé les premiers responsables du MIJA, vise à appuyer les efforts du gouvernement pour l’atteinte de l’immunité collective. « Nous avons trouvé important d’appuyer les actions du gouvernement qui passe par tous les moyens pour éradiquer cette pandémie dans notre pays. Parce qu’on s’est posé la question si la fermeture des églises va apporter la solution ? La réponse, c’est non. Mais seule la vaccination de tout le monde permettra de couper la chaîne de transmission. C’est pour cette raison que nous avons décidé d’amener nos fidèles à se faire vacciner. Donc le prophète Céphas Ayao Antonio a pris l’engagement de parler à ses brebis qui ont tous accepté », a indiqué Sangli Kponvi Koimi, Administrateur du MIJA.

Les responsables de cette église plaident par ailleurs pour l’ouverture des lieux de culte.

Raphaël A. (+228 92060703)

Lire Aussi :   Après Abidjan, Faure Gnassingbé attendu à Conakry pour l’investiture d’Alpha

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?