Prof Akodah AYEWOUADAN : « Il faut arrêter de transformer les propos du Premier ministre…»

296 0

©AfreePress-(Lomé, le 16 septembre 2021)- « Nous devons commencer par faire peur (…). Le Togo ne doit perdre aucune dose des vaccins qui nous ont coûté autour de 20 milliards de francs CFA ». Ces propos tirés du discours du Premier ministre, Mme Victoire Tomégah-Dogbé devant l’Assemblée nationale, sont à l’origine d’une polémique naissante dans le pays. La Cheffe du gouvernement est critiquée pour ses propos.

Certains vont jusqu’à accuser le gouvernement de vouloir administrer des « vaccins périmés à la population».

Reçu dans l’émission ‘’Club de la presse’’, jeudi 16 septembre 2021, le ministre de la Communication et des médias, Porte-parole du gouvernement, Prof Akodah AYEWOUADAN est revenu sur la polémique en apportant des précisions sur le « vrai sens » des propos de Mme Victoire Tomégah-Dogbé.

« Il faut arrêter de transformer les propos du Premier ministre. Il faut que les uns et les autres arrêtent de les faire sortir de leur contexte dans le but de désinformer la population. Les propos de Mme le Premier ministre étaient très simples et très clairs. Le Premier ministre dit plutôt que nous devons tout faire pour éviter de perdre des vaccins par péremption, à aucun moment, elle n’a affirmé qu’on allait inoculer des vaccins périmés à nos concitoyens. Il suffit de réécouter la transcription des échanges complète des débats pour saisir le sens de la pensée du Premier ministre », a martelé le ministre de la Communication et des Médias.

Pour le porte-parole du gouvernement, le challenge n’est pas de faire peur aux concitoyens togolais. « Le challenge ici, c’est de garder nos concitoyens en vie, pour que nous puissions avancer », a-t-il fait savoir.

Lire Aussi :   Lutte contre la Covid-19 : La France honore le Médecin-colonel Djibril Mohaman pour ses efforts

M. AYEWOUADAN a profité de cette occasion, pour rassurer les populations sur la qualité des vaccins distribués au Togo et a rappelé que la vaccination est le moyen et le plus efficace pour mettre fin à cette pandémie.

« Arrêtons de croire aux fake-news qui circulent sur les réseaux sociaux et allons-nous faire vacciner pour que cette maladie soit vaincue afin que nous puissions être libres et vaquer librement à nos occupations », a-t-il conclu.

Il faut rappeler que l’ambition du gouvernement est de vacciner plus d’un million de personnes avant la fin de l’année 2021.

Anika A. (+22891024439

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?