Campagne de vaccination des fidèles : Premières difficultés pour le MIJA de Céphas Antonio

234 0

©AfreePress-(Lomé, le 21 septembre 2021)-Le Ministère International Jésus en Action (MIJA), du Prophète Céphas Antonio avait entrepris la vaccination de tous ses fidèles contre la Covid-19. L’idée derrière cette initiative, est d’accompagner la campagne lancée par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 tout en plaidant pour la réouverture des lieux de culte.

Après une première séance d’enrôlement des fidèles, une autre avait eu lieu le 15 septembre 2021. Une troisième séance de vaccination, prévue dans la soirée du dimanche 19 septembre 2021 et qui devrait permettre de vacciner 600 personnes, a été annulée à la dernière minute par la Direction préfectorale de la santé.

Les fidèles qui ont répondu à l’appel ont dû rebrousser chemin. « Nous avons été rassurés et convaincus par le prophète de nous faire vacciner. Son initiative a enlevé en nous, la peur que nous éprouvions sur la vaccination, surtout avec tout ce qui se dit sur les vaccins. Aussi, avec les afflux dans les centres de santé, ce n’est pas tout le monde qui est libre dans la journée. Donc se faire vacciner le soir devait nous arranger. Mais nous avons été déçus. L’équipe de vaccination n’est pas venue alors que nous nous sommes massivement déplacés pour recevoir le vaccin », a déploré Mme Ayélé, fidèle de cette église.

Pour les premiers responsables du MIJA, l’idée était d’inciter les autres églises à faire vacciner leurs fidèles afin d’amener le gouvernement à rouvrir les églises.

« Le prophète a voulu accompagner l’action gouvernementale en appelant ses fidèles à adhérer à la campagne. Ceci, parce qu’on a remarqué que les populations sont toujours réticentes lorsqu’il s’agit de se faire vacciner contre la Covid-19. Donc, il s’est agi pour nous de sensibiliser et de mobiliser les gens. Mercredi dernier, nous avons pu administrer 250 doses. La vaccination s’est poursuivie le vendredi. Aujourd’hui, c’est avec désolation que nous avons constaté l’absence de l’équipe de vaccination », a déploré Sangli Kponvi Koimi, Administrateur du MIJA. Il a plutôt été demandé aux responsables du MIJA, d’orienter leurs fidèles vers les centres de santé.

Lire Aussi :   Togo : Victoire Tomégah-Dogbé a échangé avec la Directrice générale de l’organisme de mise en œuvre du MCC

Et, loin de s’opposer à la décision des autorités sanitaires, les dirigeants de cette église estiment que la délocalisation de certaines équipes de vaccination vers les lieux de culte et autres lieux publics devrait être une solution de plus pour atteindre les objectifs.

« Ailleurs, on le fait. Les équipes mobiles sont déployées dans les marchés, les églises et autres lieux publics et la démarche facilite la vaccination. C’est ça notre idée. En plus, si tout le monde est vacciné, il n’y aura plus de raison de fermer les églises », a laissé entendre Sangli Kponvi.

Pour rappel, le Ministère international Jésus en Action compte environ plus de deux mille fidèles.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?