Santé : Le SYNPHOT part en guerre contre les comportements malsains du personnel soignant

116 0

©AfreePress-(Lomé, le 23 septembre 2021)- « Mauvais accueil, vente parallèle de médicaments, absentéisme, formation… ». C’est autour de ces thématiques que les premiers responsables des ordres professionnels, des associations et syndicats du secteur de la santé ont animé un débat, jeudi 23 septembre 2021 à Lomé.

Organisée par le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT), cette rencontre a offert la tribune aux participants de mener des réflexions ‘’approfondies’’ sur les reproches formulées par les usagers à l’endroit du personnel soignant.

« C’est une journée qui regroupe tous les corps du secteur de la santé. Aucun corps n’est épargné. C’est pour que nous nous regardions dans le miroir, pour qu’on observe nos propres défauts afin qu’on puisse se corriger et offrir un service de qualité à nos compatriotes qui viennent dans les centres de santé », a déclaré le Secrétaire général du SYNPHOT, Dr Gilbert Tsolényanu.

Pour l’assistance, il est vrai que le personnel soignant fait un travail salutaire et salvateur, surtout en cette période de crise sanitaire, mais certains agents du corps sont des ‘’brebis galeuses’’, qui violent, malheureusement l’éthique et la déontologie du secteur.

« Il y a une minorité qui tente de salir l’image de notre corporation. C’est contre cette minorité que nous voulons lutter. Nous voulons créer une dynamique autour du système de la santé pour que chaque professionnel soit conscient de la valeur de notre métier, qui consiste à sauver des vies humaines. Et cette mission est sacrée donc, chacun doit prendre ses responsabilités », a martelé Dr Gilbert Tsolényanu.

Après cette journée de réflexion, le SYNPHOT et ses partenaires annoncent la tenue de plusieurs séances de sensibilisation et de formation axées sur l’accueil dans les centres hospitaliers, et autres thèmes allant dans le sens du respect de l’éthique et de la déontologie du métier médical.

Il est également annoncé la mise en place d’observatoires où la population pourrait de dénonciation des actes impropres posés par les professionnels de la santé.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Santé et éducation : La 4ème édition du ‘’Mabest’’ officiellement lancée

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?