Soupçons de fraudes sur les carnets de vaccination : « Ceux qui seront identifiés répondront…», menace le Colonel Djibril Mohaman

237 0

©AfreePress-(Lomé, le 23 septembre 2021)-La Coordination Nationale de la Gestion de Riposte contre la COVID-19 (CNGRC), a animé mercredi 22 septembre 2021, sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire. Rencontre consacrée à l’évolution et à l’évaluation de la pandémie de la Covid-19 au Togo.

D’après le Médecin-Colonel Djibril Mohaman, premier responsable de cette coordination, une légère baisse des contaminations est observée au cours de cette semaine au Togo.

« Pour cette semaine, notamment du 15 au 21 septembre 2021, nous avons noté 844 cas confirmés. Le constat est que nous sommes en dessous des 1 000 cas que nous avons observés les semaines dernières. Si on compare ces chiffres avec les 1 600 cas obtenus entre le 18 et le 24 août, on voit que le nombre des contaminations a baissé. Et pour le nombre de décès, nous avons enregistré huit cas cette semaine et ce sont des patients non vaccinés et porteurs de comorbidités », a indiqué le Médecin-Colonel Djibril Mohaman.

Pour la Coordination, les préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé (Grand-Lomé) restent les zones les plus touchées du pays.

« Même si depuis quelques semaines, on enregistre des cas confirmés à l’intérieur du pays, la majorité est obtenue dans le Grand Lomé », a souligné le Coordonnateur de la CNGR-Covid-19.

S’agissant de la campagne de vaccination, la CNGR-Covid-19 informe qu’après une semaine d’intensification de la vaccination, le pays a atteint presque les 10 % de ses objectifs de vaccination qui est de vacciner 70 % de la population pour atteindre l’immunité collective.

Le Colonel Djibril Mohaman a profité de l’occasion, pour saluer la population pour son « adhésion massive » à la campagne de vaccination et a tenu à les rassurer sur l’efficacité et la qualité des vaccins en cours d’administration dans le pays.

Lire Aussi :   Sécurité : Des employés "mal intentionnés" de la SAFER entre les mains de la gendarmerie nationale

« La campagne de vaccination est organisée pour le bien-être de la population et il faut que chaque Togolaise et Togolais aille recevoir ses doses, non pas pour accéder aux lieux publics, mais pour préserver leur propre santé et la santé des autres. Si on sort des sommes colossales sommes d’argent pour avoir les vaccins, c’est parce que l’Etat sait que ces vaccins sont fiables et efficaces », a-t-il fait savoir.

Sur les informations qui circulent faisant état de fraudes sur la délivrance de carnets de vaccination, la Coordination précise qu’elle suit de près cette affaire.

« Nous veillerons sur les cas de fraudes dans ce système de vaccination. Il y a une idée qui circule sur les fraudeurs et ceux qui seront identifiés répondront à la rigueur de la Loi », a promis le Médecin-Colonel Djibril Mohaman, sans plus de détails sur le sujet.

Il a invité les populations à plus de vigilance et à dénoncer les cas de fraudes dont elles seront témoins au cours de la campagne de vaccination.

Pour rappel, le Togo compte à ce jour, 3 487 cas actifs et 216 décès.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?