Diplomatie parlementaire : Visite du président du groupe d’amitié France-Afrique de l’Ouest à l’Assemblée nationale

128 0

©AfreePress-(Lomé, le 24 septembre 2021)- La Présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsègan s’est entretenue, vendredi 24 septembre 2021 à Lomé, avec le N°1 du groupe d’amitié France-Afrique de l’Ouest, André Reichardt.

Les discussions, selon les informations obtenues, ont porté entre autres sur le renforcement des liens d’amitié et de coopération entre le Togo et la France, la décentralisation et la coopération décentralisée, les relations interparlementaires, la sécurité et la culture.

« L’entretien que nous avons eu avec Madame la Présidente de l’Assemblée nationale est naturellement fait dans le cadre du groupe d’amitié. Comme le nom l’indique, il s’agit de promouvoir l’amitié entre les deux peuples à savoir le peuple français et le peuple d’Afrique de l’Ouest et plus particulièrement le peuple togolais. Nous avons indiqué que nous souhaitions que cette amitié puisse se concrétiser à travers des actions les plus profitables aux deux parties puisque, pour nous, il s’agit d’action gagnant-gagnant pour chaque partie. Nous avons souhaité qu’il y ait des actions de coopération décentralisée à l’avenir avec les 117 communes qui ont été élues récemment. La coopération décentralisée, c’est à travers différents noms tels que le partenariat, les actions concrètes. Nous avons souhaité que ces communes puissent entrer en relation plus fortes avec les départements, les collectivités locales, les acteurs de la société civile française et toujours dans un esprit gagnant-gagnant. Bien entendu, nous n’avons pas pu, dans ce cadre, faire abstraction de la grande orientation que nous considérons comme fondamentale, entreprise dans ce pays à l’initiative du président de la République ; et cette décentralisation qui est passée par l’élection des communes. Nous avons aussi échangé au sujet d’autres choses qui nous préoccupent telles que la situation sanitaire, la situation sécuritaire sans faire l’impasse sur des relations culturelles entre la France et le Togo et qui pourrait encore se développer, car c’est par la culture que l’on apprend à se connaître et à travailler ensemble », a déclaré André Reichardt au sortir de l’audience.

Lire Aussi :   L’AFIT veut relever le défi de la représentativité des Togolais dans les institutions internationales

Il faut rappeler que le groupe d’amitié Togo-France est composé de 27 députés et présidé par l’honorable BALOUKI Essossimna.

Anika A. (+22891024439)

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?