Éducation : Pasteur Edoh Komi dénonce le bradage des biens communs des Togolais et exige le retour de la LIMUSCO

93 0

©AfreePress-(Lomé, le 27 septembre 2021)- Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) est contre le bradage des biens communs des Togolais. L’un des cas qui préoccupe ce mouvement, est la dissolution de la Librairie des mutuelles scolaires (LIMUSCO).

« Réputée pour sa Mission notamment d’achat et de distribution des fournitures scolaires aux écoles et aux universités (vente en gros, demi-gros et détails) depuis le 28 mai 1974, la Librairie des mutuelles scolaires a été dissoute le 21 mai 2014 par décret présidentiel. Et pour cause, sans aucun doute, la mauvaise gestion et le clientélisme dans la chose publique », dénonce le patron du MMLK dans une déclaration rendue publique, lundi 27 septembre 2021.

Pour la voix des sans voix, cet établissement public qui faisait la fierté des Togolais a été ‘maladroitement liquidé’. Et les auteurs de ce forfait, sont selon ses dires, « des individus mal intentionnés aux appétits gloutons, fossoyeurs des choses publiques ».

Pour finir, l’homme de Dieu plaide pour le retour de la LIMUSCO au-devant de la scène de l’achat et de la vente des fournitures scolaires au Togo.

Il faut rappeler que la LIMUSCO a été dissoute en 2014 en Conseil des ministres. Selon le gouvernement, cette décision fait suite à une « chute du chiffre d’affaires de la librairie, due notamment, à l’augmentation de la charge salariale, au renchérissement démesuré du prix des articles scolaires, aux méventes dues à la concurrence du secteur informel et au caractère saisonnier de ses activités ».

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Protection de la Propriété intellectuelle : La 60e session ordinaire de l’OAPI bat son plein à Lomé

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?