Le PCJ de Noépé-Akanu accueille à compter du 1er novembre toutes les opérations de dédouanement de marchandises en transit

163 0

©AfreePress-(Lomé, le 21 octobre 2021)- À compter du 1er novembre 2021, les opérations de dédouanement de marchandises en transit, au départ ou en provenance du Ghana à destination du Togo ou d’autres pays, seront impérativement logées au Poste de Contrôles Juxtaposés (PCJ) de Noépé-Akanu. C’est en tout cas, ce que porte à la connaissance des opérateurs économiques, le Commissaire Général de l’Office Togolais des Recettes (OTR) à travers un communiqué en date du 19 octobre 2021.

Selon le communiqué dont AfreePress a obtenu copie, la délocalisation des opérations douanières s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation effective du Poste de Contrôles Juxtaposés (PCJ) de Noépé-Akanu et de la redéfinition du corridor Abidjan-Lagos.

« Sont visées, les marchandises chargées dans les ports, usines, entrepôts ou autres installations similaires en provenance du Ghana. Il en est de même du transit douanier de marchandises au départ ou en provenance du Togo à destination du Ghana ou d’autres pays », informe le communiqué.

En ce qui concerne le trafic des marchandises diverss achetées sur le marché ghanéen ou togolais communément appelées « acquit », poursuit le communiqué de cette institution, les formalités de dédouanement seront domiciliées à la Division des Opérations Douanières de Kwadjoviakopé et au bureau de Douane de Ségbé.

Le Commissaire général de l’OTR a appelé les opérateurs économiques au civisme et au respect scrupuleux de cette décision.

Raphaël A. (+228 92 07 07 03)

Lire Aussi :   Travaux publics sur la RN°1 : Les usagers appelés à faire preuve de vigilance

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?