Enquête de OADEL et de l’ITRA Plus de 60 % de plomb détecté dans les tomates importées au Togo

187 0

©AfreePress- (Lomé, le 27 octobre 2021)- Sur seize (16) différentes marques de concentrés de tomates collectées sur le marché togolais et soumises à des analyses de laboratoire, seulement 6 respectent les normes en matière de qualité sanitaire. Les 10 restants contiennent un taux excessif en plomb (un métal toxique pour l’organisme). C’est ce que relève une étude réalisée par l’Organisation pour l’alimentation et le développement local (OADEL) et l’Association togolaise des consommateurs (ATC) avec l’appui technique de l’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA) et rapportée par le site d’information agridigital.

Dénommée : « Analyse de la qualité des tomates concentrées en boîte vendues et consommées au Togo », cette étude dont les résultats ont été rendus publics, mardi 26 octobre 2021, est une initiative des deux organisations dans le cadre de la 2ᵉ édition du mois de la consommation locale.

Pour les premiers responsables de OADEL et de l’ATC, à travers cette enquête, il s’agit d’attirer l’attention des populations sur le danger que représentent les tomates concentrées importées et déversées sur le marché togolais, et les inviter à privilégier les produits locaux.

Et dans le cadre de cette enquête, 16 échantillons de différentes marques de tomates concentrées ont été soumis à des tests en laboratoire sur les paramètres de qualité notamment, le pH, la teneur en matière sèche, « brix », « acidité titrable », et des contaminants de plomb.

« Nous avons été surpris que plus de 62% de ces tomates ont des teneurs en plomb. Ce qui n’est pas admissible pour un pays qui se veut moderne et qui veut rentrer dans la zone de libre-échange intercontinentale africaine », a relevé Tata Yawo Ametoenyenou, Directeur exécutif de OADEL.

Pour celui-ci, les résultats obtenus en matière de plomb dépassent largement la valeur normale autorisée dans une boîte de conserve.

La consommation à forte dose de ces concentrés de tomates peut avoir des dommages sur le cerveau, les nerfs et entraîner des décès chez les personnes adultes ainsi que les enfants, préviennent les deux organisations.

Lire Aussi :   Journée FIFA: Trois surprises dans la liste des Éperviers dévoilée par Jonas Kokou Komla

OADEL et l’ATC interpellent le gouvernement à cet effet et invitent le ministère chargé du Commerce, à prendre toutes les dispositions pour exiger à tous les importateurs de concentrés de tomates en boîtes, un certificat de salubrité délivré par l’ITRA.

Elles appellent également au retrait sur le marché de tous les concentrés de tomates en boîtes dont le taux de teneur en plomb est supérieur à la norme autorisée.

Le ministère du Commerce est en outre appelé à procéder à des contrôles de qualité sur toutes les denrées alimentaires importées au Togo, ceci afin d’encourager la consommation des produits locaux.

Quant aux consommateurs, ils sont invités à préserver leur santé en privilégiant les produits locaux.

Il faut noter que le plomb est l’élément chimique de numéro atomique 82, de symbole « Pb ». Dans les conditions standards, le corps simple plomb est un métal malléable et gris bleuâtre qui blanchit lentement en s’oxydant.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?