Répartition des fonds du FACT 2021 aux communes : Le ministre d’Etat Payadowa Boukpessi s’explique

96 0

©AfreePress-(Lomé, 28 octobre 2021)-Réunis en Conseil des ministres, mercredi 27 octobre 2021, le Président de la République, Faure Gnassingbé et les membres du gouvernement ont été édifiés sur les critères de répartition du Fonds d’appui aux collectivités territoriales (FACT) pour l’année 2021.

C’était à travers une communication présentée par le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, Payadowa Boukpessi.

Il ressort des informations fournies par le ministre, qu’au total quatre critères ont été retenus pour la répartition de ces fonds.

« Il s’agit du critère d’uniformité de statut de commune ou critère de base dont la dotation correspondante est à répartir de façon égalitaire entre les communes ; du critère de population qui permet de répartir la dotation correspondante entre les communes en fonction de leur population ; du critère de superficie dont l’application permet de répartir la dotation en fonction de la superficie de chacune des communes et du critère de la pauvreté qui permet de répartir la dotation en fonction de l’indice de pauvreté de chaque commune », a fait savoir M. Boukpessi.

Le ministre a fait savoir que pour le compte de l’année 2021, la répartition a tenu compte essentiellement du critère du taux de pauvreté avec un poids important dans la détermination de la part revenant à chaque commune. « Ceci pour répondre au souhait des populations et de la volonté du gouvernement de faire de ce fonds un outil d’inclusion conformément aux orientations de la feuille de route gouvernementale. Dans ce cadre, l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB) est chargée d’exécuter des projets d’investissement socio-économiques et éducatifs des collectivités au titre de la maîtrise d’ouvrage déléguée », a-t-il précisé.

Pour rappel, le montant total du FACT décaissé par le gouvernement pour l’année 2021 s’élève à 6,250 milliards F CFA. Et 2,5 milliards F CFA de cette enveloppe ont été confiés à l’ANADEB.
Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Le Ministre Dodzi KOKOROKO lance une mission de contrôle et d’audit de la gestion des frais scolaires dans les établissements

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?