Incidents lors du match Congo-Togo : La FIFA annonce des sanctions

150 0

©AfreePress-(Lomé, le 2 novembre 2021)- Le verdict de la Fédération internationale de football association (FIFA) est tombé, suite aux incidents qui ont eu lieu, le 9 octobre 2021 au stade de Kégué, à l’occasion du match opposant le Togo au Congo (Brazzaville). Match comptant pour la 3e journée des matchs de qualification de la prochaine Coupe du Monde Qatar 2022.

La FIFA suspend le capitaine des Diables rouges du Congo, Fernand Destin MAYEMBO pour quatre rencontres. Celui-ci doit en outre verser une amende de 5 000 francs suisses, soit environ 3 109 000 francs CFA. La Fédération Congolaise est également sanctionnée et doit verser une amende financière d’un montant estimé aux 5 000 francs suisses.

Pour rappel, lors de ce match, le maître du jeu, le Guinéen, Ahmed Sékou Touré après avoir consulté son premier assistant annule un penalty qu’il a préalablement accordé au Congo à la 80e minute de jeu.

Selon le premier arbitre assistant, le ballon n’avait pas touché le bras du joueur togolais, Tchakeï Marouf qui était au sol comme l’estimait l’arbitre central.

Une décision qui n’a pas été appréciée par les Diables rouges. Le capitaine de la sélection congolaise, Fernand Destin MAYEMBO recevra d’ailleurs un carton rouge à la 95e minute pour avoir tenu des propos injurieux envers l’arbitre.

Pour manifester leur désapprobation, les joueurs congolais vont non seulement boycotter la session de conférence de presse d’après-match, mais aussi casser des vitres et défoncer les portes des vestiaires du stade de Kégué après la rencontre.

Anika A.

Lire Aussi :   L’agenda de la presse 2021 disponible grâce à l’UJIT et au PNUD

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?