Santé oculaire : Une bonne nouvelle pour les malades de la cataracte

170 0

©AfreePress-(Lomé, le 04 novembre 2021)- D’ici juin 2022, plus de 2 000 Togolais souffrant de la cataracte pourront bénéficier d’une prise en charge médicale gratuite et être complètement guéris de ce mal. Ce travail se fera à travers le projet « MANA-MESSÈ » (Vue retrouvée). Une campagne de santé oculaire initiée par l’ONG ‘’Mercy Ships’’ en partenariat avec l’ONG ‘’Lumière divine’’ qui a été officiellement lancée, jeudi 4 novembre 2021 à Lomé, par la ministre déléguée auprès du ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins, Mamissilé Akla Agba Assih.

« Au Togo, l’enquête de 2014 sur la santé oculaire chez les personnes âgées de 50 ans et plus, estime à 5,6 % la prévalence de la cécité dont 64 % des causes sont liées à la cataracte. La cataracte non opérée représente ainsi la première cause de cécité, à l’instar des autres pays en développement. Cette étude révèle qu’il existe plus de 200 000 cas de cataracte au Togo. Et pour résoudre ce problème de santé publique, selon la même enquête, il faut au moins prendre en charge le taux d’incidence de la maladie, donc environ 16 000 cas de cataracte par an, ce qui correspond à un Taux de Chirurgie de la Cataracte (TCC) de 2 000 par 1 000 000 d’habitants par an. À ce jour, le TCC au Togo est autour de 550 », a fait savoir le ministre.

Face à ce tableau sombre, « MANA-MESSÈ » veut aider le gouvernement à relever le défi avec la prise en charge de 2 000 cas de cataracte en 10 mois ; et possiblement en 2023 avec 4 000 cas contribuant ainsi à plus de 30 % de la cible nationale pour 2023.

« Dans les années à venir, nous comptons créer une émulation autour de cette campagne pour que d’autres partenaires puissent nous rejoindre afin qu’ensemble, l’objectif des 16 000 cataractes opérées par an soit atteint (…) Les personnes ciblées par cette campagne sont les démunis que l’on retrouve souvent dans les milieux les plus reculés. Ce sont, par exemple, des personnes aveugles casées quelque part, sans aide pour pouvoir se rendre à l’hôpital », a indiqué le Président de l’ONG Lumière divine, Dr Abram WODOME.

« MANA-MESSÈ » cible pour cette première année, les populations de la région de la Kara et de la Maritime, en l’occurrence celles des préfectures de la Kozah, des Lacs et de Vo.

Lire Aussi :   Politique : Nicolas Lawson s’en prend à la CEDEAO et à la France

Les patients à prendre en charge seront détectés par les agents de santé communautaire (ASC) recrutés et affectés dans les localités cibles.

Pour information, Mercy Ships est une ONG internationale, disposant d’un hôpital flottant avec plusieurs salles d’opération à son bord, qui apporte de l’aide humanitaire en matière de santé aux populations africaines les plus défavorisées.

C’est le Togo qui a reçu la première mission humanitaire de ce navire médical en Afrique. Et c’était en 1990.

Avec la campagne « MANA-MESSÈ », l’ONG est à sa 5e mission dans le pays, ceci grâce à son partenariat avec ‘’Lumière divine’’, qui est une clinique spécialisée dans l’ophtalmologie.

Anika A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?