Éducation : De nouveaux noms rejoignent la liste des chefs d’établissements rétrogradés

137 0

©AfreePress-(Lomé, le 6 novembre 2021)-La liste des directeurs d’établissements sanctionnés par le ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, Prof. Dodzi Komla KOKOROKO, se rallonge.

En plus des 1 192 directeurs d’écoles rétrogradés, jeudi 4 novembre 2021 à l’issue d’une grève de 48 heures lancée par la Fédération des Syndicats de l’Éducation Nationale (FESEN), le ministre à travers un arrêté rendu public, vendredi 5 novembre 2021, vient de mettre fin aux fonctions de 153 autres directeurs d’écoles, portant ainsi le nombre de chefs d’établissements sanctionnés, à 1 345.

Ceux-ci ont tous été mis à la disposition de leur direction régionale de l’éducation pour être redéployés en qualité de chargés de classe dans les écoles.

Il faut signaler que le ministre KOKOROKO a également procédé à la nomination de 26 nouveaux directeurs en remplacement des anciens.

Revenant sur sa décision, vendredi sur la télévision nationale (TVT), le ministre des enseignements, a précisé que la rétrogradation des chefs d’établissements n’est que la première étape d’une série de sanctions prévues contre les enseignants qui ont participé à la grève qu’il qualifie d’ « illégale ».

Raphaël A.

Lire Aussi :   CAN-féminine 2022 : Le Togo connaît enfin son adversaire

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?