Vente et achat des produits vivriers : La fin de l’utilisation des bol-mesures annoncée

154 0

©AfreePress-(Lomé, le 9 novembre 2021)-« L’utilisation des bol-mesures au Togo, instruments de mesure non-conventionnels, devra nécessairement disparaître. De même, la vente en tas doit être délaissée », a fait savoir le Secrétaire Général du ministère du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Talime Abe, dans un discours rapporté par le site republiquetogolaise.

Douze ans après l’adoption de la loi sur la métrologie légale qui impose l’utilisation du ‘’Système International d’unités (SI)’’ de mesures sur tout le territoire et deux ans après la validation d’une étude sur la question, le Togo veut passer à l’action.

Le ministère en charge du commerce a lancé une vaste campagne de sensibilisation des populations sur l’instauration de ce système dans les transactions et services.

L’objectif est d’informer suffisamment la population sur l’importance de ce système pour l’économie nationale et susciter son adhésion.

Des rencontres avec les acteurs ont déjà démarré et se poursuivront sur tout le territoire national togolais, avec les autorités locales, les opérateurs économiques, les représentants des interprofessions, les agriculteurs, ou encore les éleveurs.

L’utilisation des bol-mesures doit donc être abandonnée « en faveur de la vente au poids par l’utilisation des instruments de mesure conventionnels tels que les balances et les bascules. Ce qui permettra de réduire entre autres, les conflits nés des procédures de mesurage ou des quantités mesurées, d’assurer la garantie publique dans les transactions qui se font au poids, de protéger les producteurs et des consommateurs afin d’établir la confiance entre le vendeur et l’acheteur », a expliqué Talime Abe.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Agriculture : La nouvelle campagne de production cotonnière officiellement lancée par le ministre Koutera Bataka

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?