MCC 2022 : Les résultats du Togo partagés avec les acteurs sectoriels

105 0

©AfreePress-(Lomé, 11 novembre 2021)- La Cellule nationale du Millenuim Challenge Account (MCA-Togo) a organisé, jeudi 11 novembre 2021 à Lomé, un atelier de partage des résultats de la carte des scores 2022 du Togo, rendue publique par l’Agence américaine, Millenium Challenge Corporation (MCC) dans le cadre de la mise en œuvre de ses programmes : Treshold et Compact.

Il a été question pour les responsables de la cellule, de partager avec les points focaux et membres des comités sectoriels, les performances enregistrées par le Togo et de réfléchir sur les actions à mener afin de permettre au pays d’améliorer ses résultats à l’occasion de l’évaluation en 2023.

Tout comme l’année 2021, le Togo a réalisé sur la carte des scores 2022 du MCC, d’excellentes performances en matière de réformes. Sur les 81 pays évalués, le pays occupe la 3e place avec 15 indicateurs validés, après le Malawi (17 indicateurs) et le Kenya (16 indicateurs).

« Le Togo confirme son statut de réformateur, en validant pour la deuxième fois consécutive, 15 indicateurs sur 20 dans l’évaluation du MCC », a laissé entendre le Secrétaire général du Ministère de la Planification du développement et de la Coopération, Bèguèdouwè PANETO, à l’ouverture des travaux.

Spécifiquement, sur la carte des scores MCC, le Togo a validé dans le domaine de la « Liberté économique » (politique budgétaire, inflation, qualité de la régulation, politique commerciale, respect de l’équité genre dans l’économie, droits fonciers et accès au crédit), sept indicateurs sur huit ; quatre indicateurs sur six dans la « Bonne Gouvernance » (libertés civiles, contrôle de la corruption, efficacité du gouvernement, État de droit et liberté d’information) et trois sur six dans le domaine de « l’Investissement dans le capital humain » (dépenses dans l’éducation primaire, protection des ressources naturelles et taux d’achèvement de l’éducation primaire des filles).

Lire Aussi :   Sécurité : Le commissariat de police de Djagblé est désormais de plein exercice

La rencontre a également permis à la coordination nationale du MCA, de solliciter l’engagement des acteurs sectoriels à poursuivre le suivi ‘’rigoureux’’ des réformes afin de permettre au Togo d’atteindre ses objectifs.

« Les progrès réalisés ne doivent en aucun cas nous amener à dormir sur nos lauriers. Il est donc important de garder le cap des réformes engagées dans les infrastructures économiques, la lutte contre la corruption, les libertés publiques, l’amélioration de l’environnement des affaires, la modernisation de la justice, et le renforcement de la sécurité sociale. Ces réformes contribueront à la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 qui vise à faire du Togo, un pays en paix et une nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable », a précisé à cette occasion, le Secrétaire général du ministre de la Planification.

En termes de défis, le Togo compte poursuivre la mise en œuvre des réformes dans le domaine de la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, l’amélioration du climat des affaires et l’intensification des investissements dans les secteurs sociaux, en particulier la santé.

Il faut noter que sur la base des résultats obtenus, le Togo se place en bonne position pour accéder à court terme, au « programme Compact » du MCC qui est l’un des plus importants financements octroyés par les Etats-Unis aux pays en développement.

Raphaël A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?