Route Sokodé-Bassar : SOROUBAT sollicitée pour la qualité de son travail

147 0

©AfreePress-(Lomé, le 15 novembre 2021)- La Société de Routes et de Bâtiments (SOROUBAT), présente au Togo depuis 2013, va rénover la route Sokodé-Bassar.

Selon les riverains de cette route en délabrement très avancé, l’entreprise met tout en œuvre pour offrir un travail de ‘grande qualité. En témoigne l’érection sur cette voie, d’une gigantesque carrière à Alibi pendant que les sorties des deux villes accueillent la construction de bases avec des équipements modernes déployés.

Les premiers responsables de SOROUBAT, ne comptent pas rester les bras croisés et semer le doute dans la tête des Togolais à propos des chantiers à eux confiés. Ils promettent de mettre le paquet pour démontrer que leur entreprise ne s’est pas levée un beau matin pour se lancer dans les BTP.  » Nous avons mis les moyens nécessaires pour réaliser les travaux avec art et nous sommes déjà sûrs que nous livrerons les deux tronçons dans les délais. Nous avons des cahiers de charges et nous ferons tout pour garantir leur respect à tous égards « , confie le Directeur pays de SOROUBAT.

La société SOROUBAT est née en Tunisie en 1974. Implantée au Sénégal, en Côte d’Ivoire en passant par le Tchad et le Cameroun, la compagnie est arrivée au Togo entre 2013 et 2014. L’Entreprise s’est depuis des années, ouverte au reste de l’Afrique et travaille à renforcer la coopération sud-sud tant souhaitée par les pères de l’indépendance sur le continent.

À cause de ses preuves et de la qualité de son travail, une partie de la route Lomé-Aneho lui a été confiée et l’autre à une entreprise chinoise. Une route qui n’a de cesse de susciter des remous à cause de la lenteur remarquée dans l’exécution des travaux et à cause principalement, des soucis rencontrés qui sont plutôt extérieurs et indépendants à SOROUBAT, expliquent des experts proches du dossier.

Cependant, les choses sont rentrées dans les normes puisque depuis quelques mois maintenant, les travaux connaissent une relance du côté de SOROUBAT. En tout cas, sur le tronçon confié à cette entreprise, les engins sont de retour et les travaux ont repris comme pour dire : « nous avons pris du temps pour mieux nous lancer ».

On se souvient de la visite inopinée rendue sur ce tronçon par Madame la Première ministre, Victoire Domégah-Dogbé. Elle avait, en présence de la ministre des Travaux publics, ainsi que des techniciens, salué la qualité des travaux et demandé leur accélération. C’est désormais chose faite sur le tronçon confié à SOROUBAT.

Lire Aussi :   Diplomatie : Vers l’abolition mutuelle des visas entre le Togo et la Russie

Il faut dire que le secteur des BTP prend aujourd’hui de l’élan sur le continent renforçant ainsi la coopération entre les pays africains. Au Togo tout comme dans la sous-région, elles sont nombreuses ces entreprises à faire la fierté de l’Afrique de par la qualité de leur travail. C’est le cas de SOROUBAT.

En marge des chantiers qu’elle exécute, SOROUBAT s’implique fortement aussi dans le social et en ce sens, ses œuvres sont immenses et vont du soutien de l’éducation et de la santé au Togo, à la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

Au Togo, elle emploie plus 800 personnes directement et crée des opportunités d’activités génératrices de revenus à des milliers de jeunes et de femmes.

S’agissant de SOROUBAT, il est à noter qu’elle a déjà fait ses preuves au Togo, notamment sur le projet Kpélé-Govié-Atakpamé (66,1 km) dont elle a exécuté une tranche de 26,1 km.

Dans le monde, elle a déjà réalisé plus de 3000 kilomètres de route et dispose de 11 000 collaborateurs dans plus de 9 pays. Elle intervient dans les BTP, l’agriculture, l’immobilier, les forages profonds et les bétons préfabriqués.

Olivier A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?