Fructueux échanges entre le ministre Majesté Ihou WATEBA et la Sous Directrice générale de l’UNESCO pour l’Éducation à Paris

106 0

©AfreePress-(Lomé, le 16 novembre 2021)-Paris, la capitale française abrite depuis le 9 novembre 2021, la 41e session de la Conférence générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Cette rencontre de haut niveau prévue pour deux semaines, regroupe les 193 États membres de l’organisation onusienne, ainsi que les États associés et les États observateurs.

Une délégation togolaise conduite par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Prof. Majesté Ihou WATEBA, Président de la commission nationale pour l’UNESCO, prend une part active aux travaux consacrés entre autres, à l’adoption du programme et du budget 2022-2025 (41C/5) de l’UNESCO ainsi qu’à sa stratégie à moyen terme pour 2022-2029 (41C/4).

Il est question pour les États membres de procéder à l’adoption des recommandations relatives à l’éthique de l’intelligence artificielle et la science ouverte pour rendre accessible à tous, les recherches scientifiques.

Outre son allocution, le 10 novembre lors du débat de politique générale, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, s’est entretenu avec plusieurs personnalités.

Le chef de délégation togolaise a d’abord eu un tête-à-tête avec la Sous Directrice générale de l’UNESCO pour l’Éducation, Madame Stefanni GIANINI.

Les deux responsables ont fait le tour des projets d’éducation et des innovations digitales. Ils ont également parlé des défis et opportunités qui découlent de la pandémie de la Covid-19.

Le ministre WATEBA a, au cours de ces échanges, sollicité l’appui de l’UNESCO pour la mise en place d’un centre pédagogique et d’appui à la formation des enseignants du supérieur. Les deux personnalités ont également évoqué la question de la numérisation dans le secteur de l’éducation au Togo et les assises sur la convention d’Addis-Abeba sur la reconnaissance et la qualification des diplômes dans l’enseignement supérieur, prévues à Lomé du 9 au 10 décembre 2021.

Le ministre togolais a ensuite, échangé avec l’Ambassadeur italien, Benedetto Della Vedova. Celui-ci a sollicité l’appui du Togo pour son élection au comité du patrimoine culturel.

Pour rappel, la conférence générale est l’organe suprême de l’UNESCO. Elle se réunit tous les deux ans pour adopter le programme et le budget et renouvelle partiellement les membres des instances et comités de programme. La 41e session prendra fin le 24 novembre 2021.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Conférence-débat : Komi Klassou s’interroge sur la place des ODD et du PND dans les universités du Togo

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?