Projet PROFAMED : Les acteurs évaluent les acquis et pensent au futur

58 0

©AfreePress-(Lomé, le 22 novembre 2021)-L’année fiscale du Projet de formation et d’appui au secteur de l’audiovisuel et des médias (PROFAMED) est à son terme.

Pour marquer d’un cachet spécial cet événement, les bénéficiaires (étudiants journalistes, communicateurs) et tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre de ce programme, étaient en réunion, vendredi 19 novembre 2021 à l’Université de Lomé, pour évaluer les acquis et miser sur d’autres perspectives.

Pour les bénéficiaires, c’est un sentiment de totale satisfaction. « Grâce au projet PROFAMED, nous pouvons nous affirmer tête haute que nous sommes devenus des journalistes professionnels, bien formés et prêts à servir dans le traitement de l’information. La qualité de nos émissions dans le respect des règles de déontologie… », a déclaré le délégué de la deuxième promotion du PROFAMED, Ricardo Aklesso Agouzou.

Cet avis est partagé par le ministre de la Communication et des médias, Porte-parole du gouvernement, Prof Akodah Ayewouadan. Le PROFAMED, pense-t-il, est « certainement l’un des rares projets qui a atteint de façon aussi précise et aussi pertinente, sa cible ». Ce programme répond aux valeurs que promeuvent la diplomatie et la coopération française, relève-t-il.

Selon l’Ambassadrice de France au Togo, Mme Jocelyne Caballero, la vision de ce projet est d’abord partenariale, ensuite une vision proche du terrain et des besoins.

« C’est une vision globale qui couvre l’information, la création audiovisuelle, la communication et la technologie numérique. C’est une vision axée sur le renforcement de l’ensemble des compétences de la filière (…). C’est une vision globale qui accompagne de grandes réformes structurantes du gouvernement togolais », a-t-elle martelé.

Coordonné par l’Université de Lomé par l’intermédiaire de l’Institut des sciences de l’information, de la communication et des arts (ISICA), le PROFAMED est initié par l’Ambassade de France au Togo à l’intention des professionnels des médias en vue d’une formation continue avec à l’appui, l’obtention d’une Licence professionnelle en journalisme sur deux ans.

Les bénéficiaires plaident pour la pérennisation du projet avec l’ouverture de son parcours Master.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   OTR : Vers la radiation de plusieurs agents de la liste des employés

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?