Lutte contre le terrorisme : Le Togo préconise une étroite collaboration avec ses voisins

176 0

©AfreePress-(Lomé, le 29 novembre 2021)-Les travaux du deuxième séminaire gouvernemental ont pris fin, samedi 27 novembre 2021 à Kara, sous la direction du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, a appris l’Agence de presse AfreePress d’un communiqué de la Direction de l’information et de la communication de la présidence.

À l’occasion de cette deuxième journée, les travaux ont été consacrés principalement à des échanges thématiques sur les enjeux de la sécurité régionale, de l’économie post-covid et de la transition écologique.

Abordant la thématique sur les enjeux de sécurité régionale, les débats ont permis de dresser un tableau sombre de la dégradation du climat de sécurité dans la sous-région et le Sahel avec la montée en puissance des groupes terroristes qui continuent de multiplier leurs attaques. Plusieurs pays de la région continuent d’en être victimes.

Le Togo jusque-là épargné, a malheureusement fait l’objet d’une attaque dans la nuit du 9 au 10 novembre 2021 à Sanloaga dans le Kpendjal, attaque vigoureusement repoussée par les forces de défense et de sécurité.

« Pour les séminaristes, le terrorisme se nourrissant de la pauvreté et de la précarité, il est nécessaire que les programmes et projets conçus en faveur du bien-être des populations de ces régions connaissent une urgente exécution », informe la Direction de l’information et de la communication de la présidence.
.
S’agissant de la thématique relative aux enjeux liés à l’économie post-covid, le séminaire après avoir relevé les grands atouts que présente le Togo, a fait le constat de la compétition qui s’accélère aujourd’hui entre les États en lien avec la relance économique.

« Avec une telle concurrence, les avantages compétitifs tendent à s’égaliser, ce qui impose par voie de conséquence, l’exigence de plus de productivité », souligne la même source.

Lire Aussi :   Santé : Le Togo obtient des cliniques mobiles pour le dépistage du Covid-19

Pour ce qui concerne la transition écologique, les membres du gouvernement ont trouvé intéressant de voir que les enjeux liés à cette thématique ont été anticipés par la feuille de route gouvernementale.

Au Togo, des initiatives efficaces d’adaptation aux changements climatiques sont mises en œuvre. Il s’agit notamment de l’usage accru de l’énergie renouvelable dont la part est fixée à 50 % d’ici à 2025.

Une vaste campagne de reboisement, destinée à planter 1 milliard d’arbres au cours de cette décennie, permettra de gagner le pari d’un développement durable et profitable aux populations.

Pour les participants à ce séminaire gouvernemental, il urge de capitaliser sur les acquis pour pouvoir positionner le Togo dans la lutte contre les changements climatiques. Ils ont préconisé que les différents projets prennent en compte la trajectoire de la transition écologique.

Revenant sur l’aspect sécurité et menace terroriste, « le Président de la République recommande la nécessité de saisir les opportunités disponibles. Le Chef de l’État préconise par ailleurs une étroite collaboration avec les pays voisins dans le cadre d’une riposte sécuritaire », a indiqué la présidence.
Anika A.

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?