Au nom de la réconciliation nationale, le MMLK lance un appel au Président Faure Gnassingbé

283 0

©AfreePress-(Lomé, le 30 novembre 2021)-Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) invite les autorités togolaises à un sursaut patriotique en cette fin d’année.

Le mouvement plaide une fois encore pour la libération de tous les détenus politiques au Togo. Un geste qui selon le MMLK, devrait relancer le processus de réconciliation entre les filles et fils du pays.

« L’élection présidentielle de 2020, au lieu de renforcer la cohésion et l’unité nationale, a plutôt attisé les rancœurs et renforcé la méfiance entre les Togolais éloignant davantage notre société de la réconciliation. Cette situation est exacerbée par des mesures restrictives dans la riposte anti COVID -9 pendant la crise sanitaire », déplore le MMLK.

Pour le pasteur Edoh Komi et son mouvement, la libération de tous les citoyens en détention pour leurs opinions et actes politiques, est la voie par excellence pour conduire les Togolais dans l’esprit du vivre-ensemble et de compréhension mutuelle.

Le MMLK estime qu’en libérant les détenus, le gouvernement togolais apportera ainsi, la joie et le sourire à des milliers de familles affectées.

« À cette fin d’année 2021, le MMLK vient réitérer son appel au Chef de l’État comme mentionné déjà dans notre courrier du 29 septembre 2021 avec le même objectif. Nous sommes les fils et filles d’un même pays et nous devons arriver à concourir que la souffrance de l’un est celle de tous, et le bonheur de l’un est celui de tous », a insisté Pasteur Edoh Komi.

À ce jour, 113 détenus politiques croupissent dans les prisons du Togo selon les chiffres communiqués récemment par le Comité pour la libération des détenus politiques.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Décentralisation : Un outil d’auto-évaluation des performances bientôt mis à la disposition des communes

Articles en relation