La 2ᵉ édition du concours ‘’NANAGAN’’ remportée par Mme Amélé Alexandrine AKLAMANOU

131 0

©AfreePress-(Lomé, le 6 décembre 2021)-La 2ᵉ édition du concours sous régional d’élégance féminine et de valorisation de la femme africaine, « NANAGAN » a tenu toutes ses promesses avec le sacre, samedi 4 décembre 2021 à Lomé, de la Togolaise, Amélé Alexandrine AKLAMANOU.

Elle a été élue ambassadrice de l’élégance et de valorisation de la femme africaine devant neuf autres candidates venues du Togo et du Bénin.

Après son sacre, la reine des femmes rondes 2021, n’a pas hésité à s’engager pour la cause de ses sœurs togolaises et du reste du continent.

« L’aventure n’a pas été facile, mais la détermination m’a permis aujourd’hui, d’être victorieuse et je suis très contente d’avoir remporté cette couronne pour mon pays le Togo. Je tiens à dire un grand merci au comité d’organisation qui nous a donné cette opportunité de valoriser nos potentialités. Ma mission sera consacrée à l’épanouissement de la femme, à la consommation locale, à l’entrepreneuriat, etc. », a-t-elle déclaré.

Organisé depuis 2019, par « KDA PROD », une agence de communication spécialisée dans l’organisation d’événements, le concours « NANAGAN » est spécialement dédié aux femmes ‘’rondes’’.

Pour Mme Kayissan Dominique ATAYI, présidente du comité d’organisation, il s’agit à travers ce 1er concours sous régional dédié à l’élégance et à la valorisation de la Femme Africaine, d’aider les femmes aux courbes généreuses à être moins complexées et à assumer leur morphologie, mais aussi leur apprendre à se vêtir selon leur silhouette.

Malgré les contraintes liées à la pandémie de la Covid-19, le comité d’organisation a relevé le défi et a pu offrir au public de Lomé, l’une des plus belles soirées de l’année.

« Globalement, nous sommes satisfaits de cette deuxième édition parce que nous avons vu un public qui a apprécié le résultat donné par le jury. Aujourd’hui la couronne revient à NANAGAN du Togo et c’est une satisfaction pour nous. La mission qui attend la NANAGAN, c’est surtout une mission de formation pour pousser les autres femmes à pouvoir sortir de leurs coquilles. La NANAGAN participera aux ateliers de KDA qui vont être organisés tout au long de son mandat jusqu’à la prochaine édition et ce sera d’aller vers les femmes et de leur parler sur plusieurs thèmes en lien avec leur autonomisation et épanouissement », a ajouté M. Mme Kayissan Dominique ATAYI.

Il faut noter que la première édition de ce concours avait été remportée par une Béninoise. Le rendez-vous est pris pour une troisième édition en décembre 2022.

Raphaël A.

Lire Aussi :   Covid-19 : Hausse inquiétante de la courbe des décès au Togo

Articles en relation

× AfreeWazapNews, des questions ?