Pass vaccinal devant les lieux de culte : Les Évêques s’opposent et appellent à 4 jours de prières pour la “reconversion des cœurs”

284 0

©AfreePress-(Lomé, le 6 décembre 2021)- Les fidèles chrétiens catholiques sont appelés à observer trois (3) jours de prières les mardi 7, mercredi 8 et jeudi 9, et un (1) jour de jeûne, le vendredi 10 décembre 2021. Ceci, pour la “conversion des cœurs et la manifestation de la miséricorde de Dieu” dans le bras de fer qui oppose l’Église au gouvernement portant sur l’obligation de présentation d’un pass vaccinal avant d’accès aux lieux de cultes du pays.

Cet appel a été lancé, lundi 6 décembre 2021 par a la Conférence des Évêques du Togo (CET) dans un communiqué.

« Depuis trois (3) semaines, vous suivez et portez dans la prière, l’évolution des démarches de la Conférence des Évêques du Togo (CET), suite au communiqué du ministre d’État, Ministre de l’Administration Territoriale, subordonnant l’accès aux lieux de cultes à la présentation d’un pass vaccinal ou d’un test PCR négatif datant de moins de trois (3) jours. Les Évêques ont, à plusieurs occasions, exprimé clairement leur désaccord à l’égard de cette décision du Gouvernement. Ils ont, par conséquent, refusé de participer à sa mise en application par l’envoi des membres des communautés pour la formation, comme le demandait le Ministre. Dans son communiqué du 02 décembre 2021, le ministre d’État a maintenu sa position et a annoncé l’envoi des agents de contrôle dans les lieux de cultes à partir du 10 décembre 2021. Nous vous invitons à ne pas entrer dans une logique d’affrontement », exhortent les évêques dans leur note.

Ils invitent, à cet effet, les fidèles qui seront empêchés d’accéder aux églises à suivre dans « le calme et la ferveur », les célébrations à partir du dehors. Ce qui n’est pas non plus, sans problème et les attroupements aux abords des lieux de cultes pourraient amener les forces de l’ordre à intervenir. Vivement le retour de la concertation et de la bonne entente entre les deux parties afin d’éviter que les lieux d’adoration soient transformés en des champs d’affrontements.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Affaire de désencombrement des voies publiques dans le Golfe-5 : Kossi ABOKA s'attaque à Gerry Taama

Articles en relation