Médias : Les journalistes Ferdinand Ayité et Joël Egah placés sous mandat de dépôt

284 0

© AfreePress-(Lomé, le 11 décembre 2021)-L’affaire ayant conduit les journalistes Ferdinand Ayité et Joël Egah devant la Brigade de Recherches et d’Investigation (BRI) a pris, vendredi 10 décembre 2021, une autre tournure.

Selon les informations obtenues par l’Agence de presse AfreePress, les deux hommes de médias ont été placés sous mandat de dépôt, suite à leur passage devant le Procureur de la République.

Ils sont accusés, entre autres d’outrage à l’autorité, de diffamation et incitation à la haine contre l’autorité.

Ferdinand Ayité et Joël Egah avaient critiqué au cours de l’émission « L’Autre Journal », « le double rôle des ministres pasteurs du gouvernement ». C’est le nœud du problème qui leur vaut cette procédure.

Un autre journaliste, Isidore Kouwonou est également inculqué dans la même affaire et placé sous contrôle judiciaire.

Pour information, Ferdinand Ayité est le Directeur de publication du journal « L’Alternative ». Quant à Joël Egah, il est le patron du journal « Fraternité ».

Le troisième coaccusé est le rédacteur en Chef du journal « L’Alternative » et animateur de l’émission « L’Autre Journal » sur la chaîne You Tube de ce journal.

Anika A. (+22891024439)

Lire Aussi :   Coronavirus : Kako Nouboukpo salue la gestion faite par le gouvernement

Articles en relation